Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

ACA-OM : Ne pas casser la dynamique

Le mois de Novembre débute par une après-midi chargée pour les Oursons. L'OM vient à François Coty pour relever la tête et mettre fin à une mauvaise série. L'ACA, de sont coté, a toutes les cartes en mains, une fois de plus, pour réaliser une bonne opération, et cette fois, devant son public. Les absences de Cavalli et d'Eduardo ne suffisent pas à entamer la détermination d'Ajacciens qui devront continuer à préserver leur invincibilité à domicile, mais aussi entretenir leur forme actuelle. Cela passe par un succès ce Dimanche, à 14heures.     

Encore une fois, l'horaire est inhabituel, et encore une fois, l'adversaire s'annonce coriace. Intelligemment remis sur les rails par Alex Dupont, après le match de Lorient, les Ajacciens ont préparé ce match avec un goût peut-être un peu plus amer que d'habitude, mais avec la même détermination, et surtout la même concentration que les autres. Si la désillusion Bretonne a permis de révéler des lacunes dans l'état d'esprit et la conservation de balle, elle a aussi permis aux Ajacciens d'effectuer un vrai travail sur eux-mêmes. Durant toute cette semaine, les entrainements ont permis de gommer les imperfections, notamment défensives, le tout dans un cadre toujours aussi propice au travail et au progrès. 
Plutôt de bon augure, car il faudrait une entame similaire à celle effectuée au Moustoir, afin de mettre d'emblée les Phocéens dans le doute. Les indisponibilités d'Eduardo et de Cavalli ne doivent en rien influer sur la poursuite du but que recherche obstinément l'ACA depuis le mois d'Août. Et il faudra confirmer les bonnes notes sur le plan offensif, d'ailleurs, car c'est là que l'ACA ne réussit pas autant qu'il le voudrait, à Timizzolu. Seulement trois buts inscrits depuis le début de saison, et une attaque qui peine à se libérer face à son public, notamment face à Bastia. On a donc désormais bon espoir de revoir Mutu et Eduardo dans leurs bonnes dispositions, même s'il faudra attendre pour le second, qui sera comme on sait suspendu.       

 

Belghazouani "Je me régale!"

On notera cependant des améliorations dans d'autres secteurs, dans la continuité, d'ailleurs, de ce qui avait été fait auparavant. Ainsi, la bonne entente du duo Belghazouani - Diawara sur le coté droit a permis à l'attaque Ajaccienne de montrer tous ses talents à Lorient. Gageons qu'il en soit de même face à l'OM, privé de plusieurs de ses cadres, et notamment de Fanni en défense. Natif, et formé à Purtivechju, l'ailier droit démontre avec l'ACA toute l'étendue de ses capacités, tant en vitesse qu'en précision. Interrogé par le site officiel du club, Belghazouani ne tarit pas d'enthousiasme quant à son début de saison, et surtout pas pour ce match face à l'OM :  " Nous sommes à domicile et il faut rester dans la même dynamique: marquer des buts et gagner. Ca va être un bon match à jouer et on peut avoir un bon résultat. Personnellement, sur le terrain, je me régale, les supporters me motivent à fond, j’espère qu’il y aura beaucoup de monde pour venir nous soutenir ". 

Sur le couloir gauche également, on n'est pas déçu. Sigamary Diarra continue de convaincre qu'il est une pièce importante du puzzle de Dupont, et surtout qu'il pèse autant que son coéquipier Franco-Marocain à l'opposé du terrain. Au milieu, là aussi, on ne peut qu'être confiant quant à l'impact physique et à la récupération face à des pontes comme Cheyrou. Ricardo Faty sera, sauf incroyable surprise, titulaire contre les Provençaux. Les supporters commencent à l'apprécier fortement, et attendu justement de lui qu'il continue de s'exprimer dans tous les secteurs du jeu, et notamment celui de l'aérien, où il reste néanmoins perfectible. 

 

Toujours sans Lasne, mais avec André

Les Olympiens eux, savent ce qui les attend et devront effacer de leurs têtes le match de Coupe de la Ligue perdu à Paris. Après un démarrage en trombe, voici les Marseillais en proie à des doutes, handicapés par la blessure de longue durée de Gignac (auteur de cinq buts). Pour ce match, Elie Baup sera également privé de Rod Fanni, exclu face au PSG, et peut-être aussi d'André Ayew, touché lors de cette même rencontre. Ce dernier sera tout de même du voyage. 

Pour l'ACA, il s'agira une fois de plus de montrer toutes ses qualités face à une grosse cylindrée, comme fait face au Parisiens au Mois d'Aôut. Toujours privés de Lasne et de Felipe Saad, les Ajacciens joueront cependant avec André, un temps incertain en début de semaine. Le onze de départ devrait être le même, exception faite de l'attaque, qui pourrait, encore une fois, comporter deux pointes. Peut-être pour Gigliotti le moment de montrer qu'il a encore quelque chose à prouver, ou pour Andy Delort de saisir une chance presque inespérée.  

 

U Gruppu Aiaccinu : André, Belghazouani, Bouhours, Diarra, Diawara, Faty, Gigliotti, Lippini, Maire, Medjani, Mostefa, Mutu, Oberhauser, Ochoa, Pierazzi, Poulard, Sammaritano, Tiberi.  

U Gruppu Marsigliesi : Mandanda, Bracigliano, Abdallah, Nkoulou, Morel, Mendes, Diawara, Cheyrou, A. Ayew, Abdullah, Amalfitano, MBow, Kaboré, Valbuena, J. Ayew, Remy, Omrani, Raspentino. 

                                                                                                                         Olivier CASTEL

Écrire commentaire

Commentaires : 0