Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Quand le Syvadec fait son show au salon du chocolat

Autour de François Tatti, Paul Pierinelli, Alain Claudot,directeur général d'Ecotlc, Jean-Pierre Giordani et François Fariinacci
Autour de François Tatti, Paul Pierinelli, Alain Claudot,directeur général d'Ecotlc, Jean-Pierre Giordani et François Fariinacci

Le salon du chocolat et des saveurs de Corse a encore fait courir la foule samedi sous le grand chapiteau de la place Saint-Nicolas où il a élu domicile jusqu'à dimanche soir. C'est par centaines, en effet, que les visiteurs  ont, parfois, dû faire la queue avant de pouvoir participer à cette belle fête toute dédiée au chocolat et aux saveurs de l'île.

Les démonstrations et les dégustations se sont en effet succédé pour le plus grand plaisir de tous. Il est vrai qu'il y a tant de choses à voir, tant de choses à faire et tant de bons chocolats à acheter que trois journées ne suffiront jamais à satisfaire la convoitise générale.
Mais que tous ceux qui n'ont pas encore eu le bonheur de se déplacer sur la place Saint-Nicolas de Bastia se rassurent : ils auront encore toute la journée de dimanche pour essayer de prendre part à la fête ou à tout le moins de prendre de bons contacts avant les prochaines fêtes de fin d'année qui célèbrent de la façon que l'on sait le chocolat.
Samedi en fin d'après-midi si le produit de la fève de cacao tenait encore et toujours la vedette, le Syvadec, un des premiers partenaires du Salon, ainsi que ne manqua pas de le signaler Paul Pierinelli, avait, quant à lui, décidé de valoriser sa filière… textile.

 

Une collection 100%… recyclée

Le syvadec a donc fait son show sur le podium du salon où il a présenté une collection 100% recyclée.
Explications.

Il est aujourd'hui très tendance de donner une nouvelle vie à des objets ancien. La mouvance est la même dans la mode où le vintage est devenu un phénomène incontournable.
Il existe toutefois une solution encore plus simple qui consiste à chiner dans son propre dressing. Tous les plus grand stylistes, eux-mêmes, nous offrent une démonstration de cette nouvelle attitude en adaptant les plus belles pièces de leurs anciennes créations aux couleurs des nouvelles collections.

 

Treize tenues originales

S'inspirant de cette philosophie le Syvadec s'est rapproché de couturières pour créer une collection 100% recyclée. Seul opérateur de collecte et de valorisation des textiles en Corse , le syndicat garde pour principal objectif, ainsi que l'a précisé François Tatti lors de sa courte présentation, de développer l'activité économique locale sous toutes ses formes.

Ainsi pendant plusieurs mois les couturièrtes partenaires du projet ont sélectionné des pièces issues des collectes en borne, les ont raccourcies, customisées et cousues entre elles pour produire 13 tenues originales que l'on a pu découvrir samedi lors de ce défilé haut en couleur et entièrement tourné vers le recyclage.

Cliquez sur une image pour faire démarrer le diaporama

La filère texte du Syvadec

La filière textile du Syvadec a permis à 630 tonnes d'être détournées  de l'enfouissement depuis Février 2011. En 2010 on en recensait 2,7% dans les Omr (ordures ménagères résiduelles), un an après leur taux est passé à 2%.
Les textiles collectés sont valorisés à parts égales par la friperie et le recyclage. Seuls 2% sont détruits.
4 emplois liés directement à la collecte et au transport des textiles ont été créés et le Syvadec contribue au soutien d'emplois nationaux sachant qu'une tonne de textiles collectée est égale à 26 heures de travail en centre de tri.
A retenir aussi que la filière permet encore de mettre en avant des initiatives locales qui œuvrent à réemployer les textiles récupérés : celles des couturières qui ont préparé le défilé de la soirée en constituait un bel exemple.
Moralité de la journée : on peut apprécier le meilleur chocolat du monde, concentré sur un millier de mètres carrés, et en même temps s'engager fortement en faveur du développement durable.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    bmtt (anonyme) (dimanche, 28 octobre 2012 20:22)

    Votre article est très intéressant. Cette initiative est formidable.
    BMTT