Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SCB, sans Modeste, à l'épreuve de Bordeaux

Après Saint-Etienne et le PSG, les Girondins de Bordeaux constituent l'un des adrversaires les plus difficiles pour le SCB. "Une équipe caméléon" affirme Frédéric Hantz qui sait s"dapter à n'importe quel adversaire" et qui n'a "plus perdu en championnat depuis plusieurs mois."

Bref un sacré ensemble qui après Ajaccio et le bon comportement des partenaires de Yannick Cahuzac permettra au SCB, ce dimanche à partir d e17 heures à Furiani, de se jauger au moment d'amorcer le premier match de la série de trois qui l'attend en huit jours.

"Face à Ajaccio nous avons mis à reussi à mettre sur pied un schéma défensif qui n'a pas rompu. A ce schéma il faudra adjoindre face à un tel ensemble un dispositif offensif susceptible de le faire vaciller " expliquait  entre Maoulida et Cioni  Frédéric Hantz lors du point presse de vendredi matin.

Bref, dire que cette partie face aux Girondins de Bordeaux constituera un test semble couler de source. "Il s'agira d'un match de référence. C'est vrai que nous sommes en progression, mais cela sera t-il suffisant pour les battre ?" s'interrogeait l'entraîneur bastiais.

D'autant que le Sporting n'alignera pas A,thony Modeste face à son … club.

" En tant qu'entraîneur j'aurai préféré le faire jouer mais les présidents de Bordeaux et de Bastia ont passé un accord verbal selon lequel Modeste ne jouerait pas en championnat contre Bordeaux. Ce n'est pas parce qu'il n'y a rien d'écrit que nous n'allons pas respecter la parole donnée".
Conséquence de l'absence de l'ancien niçois le Sporting va non pas subir une révolution sur le plan tactique mais une évolution  nécessaire en raison des "défections" de Modeste et Cioni.
On verra ce dimanche à 17 heures si cette évolution permettra au SCB de poursuivre sur la lancée positive qui est la sienne depuis sa sortie à Nice.
Le groupe du Sporting :

Magno Macedo Novaes, Landry Bonnefoi, François Marque, Maka Mary, Féthi Harek, Gilles Cioni, Jérémy Choplin, Sylvain Marchal, Yannick Cahuzac, Jérôme Rothen, Wahbi Khazri, Sambou Yatabaré, Julian Palmieri, Ilan, Florian Thauvin, Julien Sablé, Toifilou Maoulida, Francè Massimi.

A noter l'arrivée du jeune Francè Massimi dans un groupe où Agostini, Vannucci, Sans, Vincent, Moisini, Varenne et  El-Azzouzi, choix de l'entraîneur oblige, n'ont pas été retenus.

Écrire commentaire

Commentaires : 0