Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : 10 000€ pour l'unité Kangourou du CH de la Miséricorde

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

Mercredi, le pôle mère-enfant de l’hôpital de la Miséricorde, recevait lme président du conseil de surveillance du CH Ajaccio, la direction de l’établissement, les médecins, les personnels du service de néonatologie et du pôle ainsi qu’une délégation de l’Association La traversée de l’Espoir. Son président Serge Féraud, a remis lors de cette réception un chèque de 10 000 Euros, destiné à financer l’équipement de cette unité. 

Le service de néonatologie sera prochainement doté d’une Unité Kangourou, projet initié depuis 2011. Il s’agit de la création de deux chambres de soins qui se caractériseront par l’hospitalisation du nouveau-né prématuré ou malade, et de sa maman dans un même lieu, 24h sur 24h. 

Le docteur Hass, néonatologue à La Miséricorde, très heureux de voir ce projet, pensé il y a déjà  trois ans, se concrétiser  soulignera qu’ainsi la maman pourra accompagner son bébé et être intégrer dans les soins, pour permettre de mieux réussir son entrée dans la vie, en étant moins vulnérable. Les hospitalisations seront dans la mesure du possible de courtes durée, de 24 à  48 heures pour une simple infection, de 2 à 3 semaines pour des nouveaux nés de petite taille ou les prématurés. La structure modeste pour l’instant s’agrandira dans le prochain hôpital. 

 

Grande solidarité

Arrivée de l’hôpital de Lyon où il existe des Unités Kangourou de façon habituelle et ancienne,  Edeline Coinde, pédiatre responsable du pôle mère-enfant à Ajaccio sait les intérêts majeurs, que ce mode d’hospitalisation, peut apporter : tout d’abord garder la maman près du bébé, comme pour un séjour standard à la maternité et ensuite permettre aux prématurés, y compris ceux nés sur Marseille, de recréer les conditions d’un rapprochement mère- enfant (pendant 1 à 2 semaine) dans le cadre de soins, afin de recréer « le cocooning » dont ils ont manqué aux premières heures de leur vie.

Le financement de cette Unité Kangourou, point crucial,  en raison des problèmes actuels de l’hôpital de la Miséricorde, s’est fait par la voie associative, et une très grande solidarité, comme celle de Marcel Francisci, très impliqué humainement et concerné personnellement par la prématurité et ses difficultés. 

 

Traversée de l'espoir : 46 000€

Serge Féraud, président de l’association, La traversée de l’Espoir, et ses bénévoles, ont permis de collecter près de 46 000 euros en 30 jours, lors d’un périple en kayak (La Seyne-sur-Mer, Calvi, île Rousse, Nice, La Seyne) qui permettront d’aider divers hôpitaux comme ceux d’Ajaccio, Bastia et Toulon.

Pierre Franceschi, secrétaire général du District du Rotary Club Corse- Monaco-Alpes Maritimes-Var (soit 2 000 rotariens) a impliqué tous ses clubs corses, ainsi que ceux de Toulon, de Six-Fours et de la Seyne-sur-Mer qui avaient retenu ce projet. A chaque étape, les clubs et les pompiers se sont mobilisés, facilitant  l’hébergement, et la restauration des sportifs.

I Pescadori in Festa ont réuni 300 personnes, sur Ajaccio, Bastia et Porto-Vecchio, collectant 2 500 euros grâce à leur convivialité et leur riz à la seiche.

Un ingénieur de bâtiment du bureau d’études Ingener, a fait gracieusement don des plans détaillés, et enfin les services techniques de l’hôpital de la Miséricorde ont offert leur contribution afin de réaliser les travaux d’installation dans les plus brefs délais.

L’ouverture de cette unité spécifique de soin ouvrira ses portes fin 2012, début 2013.

                                                                                                                     Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires : 0