Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Derby AC Ajaccio-SC Bastia : Les (bonnes) consignes…

Le derby AC Ajaccio-SC Bastia qui se déroulera dimanche à 14 heures fera courir toute la Corse du football au stade François-Coty d'Ajaccio. Quelques heures avant ce qui constituera le choc de cette nouvelle journée du championnat de France de Ligue 1, Pierre-Marie Geronimi, le président du SCB, et les dirigeants bastiais, ont rappelé, vendredi matin à Furiani, les (bonnes) consignes à suivre pour les 3 000 supporters du club qui effectueront le court déplacement d'Ajaccio.

Elles ont été arrêtées jeudi à Ajaccio au terme d'une nouvelle réunion de travail consacrée à la sécurité autour du derby et qui a rassemblé outre les représentants des deux clubs, les services de sécurité et le procureur de la République d'Ajaccio.
La première consigne s'adresse aux supporters qui seront dès samedi soir à Ajaccio.
Ils feront l'objet d'une attention particulière " a souligné le président du Sporting. Ils pourront, bien sûr, circuler à leur guise mais " ceux qui se feront remarquer seront interdits de stade le lendemain !"

 

Attention aux contrôles routiers

3 000 personnes qui se déplacent, : cela va engendrer un beau trafic sur la route entre Bastia et Ajaccio. Dès lors, les contrôles routiers ne vont pas manquer. Attention à n'enfreindre aucune règle de la sécurité routière : les forces de l'ordre pourraient vous rappeler que l'on ne peut pas jouer avec.

Au stade, où personne n'accèdera sans billet, il faudra se garer, dans le sens du départ, sur les bas-côtés de la chaussée. Une compagnie de CRS sera spécialement affectée à la surveillance des véhicules pour parer à d'éventuelles dégradations.

Une seule entrée pour les supporters des "bleus" : celle de la Rocade.


Fouille

Ils seront rassemblés, essentiellement, à deux endroits. Derrière le but sur la "tubulaire" qui sera bastiaise "sans doute à 100%" a précisé Pierre-Marie Geronimi, et en latérale honneur. "Là le parcage et plus de la moitié de la tribune VIP" seront également "bleus".
Mais auparavant ils devront satisfaire, comme les supporters de l'ACA auxquels les mêmes consignes ont été dispensées, à une fouille et une palpation en règle, non pas par des CRS, mais par le personnel de la Sisis qui opère déjà à Furiani.
Précision d'importance de Pierre-Marie Geronimi : "Toute personne qui sera trouvée en possession de fumigènes, de gros pétards etc, sera interdite de stade ." 

Et de rappeler que Furiani était encore sous le coup de deux matches de suspension avec sursis et qu'il était important d'éviter ce genre de dérapage. "Mais je n'ai aucune inquiètude. Les supporters sont avec nous. Ils aiment le Sporting. Et ils le prouvent. Il ne se passe rien à Furiani, pourquoi en irait-il autrement à Timizzolu ?"

 

Dans le stade

L'ouverture des portes interviendra dès 11h30. Les spectateurs devront occuper leurs places le plus tôt possible et les respecter. Dans les travées, les supporters des deux camps reconnaîtront leurs stadiers habituels. Mais les fans du SCB et ceux de l'ACA, présents dans les mêmes tribunes, seront séparés par des cordons de stadiers mixtes.
Pour la circonstance, la vidéo-surveillance sera plus active que jamais. Un représentant du Sporting viendra se fondre parmi l'équipe dévolue à cette tâche. "Le procureur de la République sera présent au stade François-Coty. La consigne est claire et les réquisitions ont été signées par avance : La personne, de l'un des deux camps, qui se fera repèrer à commettre tout acte répréhensible sera interpellée à la fin du match" a prévenu le président du Sporting.

 

Après le match

Les supporters de l'ACA quitteront le stade les premiers. Ceux du Sporting, comme cela se fait pour les supporters en déplacement, devront attendre - 30 à 45 minutes - avant de pouvoir rejoindre leurs véhicules.

En terminant Pierre-Marie Geronimi n'a pas manqué de saluer l'ACA qui " a laissé beaucoup de latitude " au club pour la bonne organisation du match dans les tribunes.

"Quelque soit le résultat, dimanche après-midi, il faudra que tous nous soyons fiers de cette journée."

Côté terrain, la LFP a mis elle aussi les moyens : un arbitre international, M. Duhamel en l'occurrence, deux arbitres assistants internationaux et quatre délégués dont un observateur  !
Bref, faudra pas se râter.
                                                                                                                                            C. M.

Écrire commentaire

Commentaires : 0