Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Antoine Sollacaro : L'hommage du palais de justice de Bastia

Pendant que sur le terrain les enquêteurs ont entamé un véritable travail de fourmi pour essayer de remonter jusqu'aux assassins de  Me Antoine Sollacaro, tué mardi matin dans une station-service de la route des Sanguinaires à Ajaccio, les hommages se multiplient à l'heure où le grand avocat ajaccien va être inhumé à Propriano. Jeudi après-midi à Bastia magistrats et avocats se sont rassemblés autour Josette Casabianca-Croce, bâtonnier de l'ordre des avocats.

En quelques mots Josette Casabianca-Croce a rappelé qui était l'homme, son parcours, ses valeurs  qui étaient aussi celles de la profession toute entière. Un bel hommage rendu sur les marches du palais dans une atmosphère de profonde émotion ponctuée d'un poignant moment de silence.

 

Cours suspendus à la faculté de droit
La même émotion prévaut à l'université de Corse où, en accord avec la Présidence, les cours de droit de la Faculté de Droit, Sciences Economiques et de Gestion seront suspendus ce vendredi  19 octobre après-midi en mémoire d’Antoine Sollacaro. Cette action se veut un témoignage de solidarité envers la famille de l’avocat et ancien bâtonnier d’Ajaccio et envers les membres du barreau insulaire. Dans le même temps la table ronde "Regards croisés sur la structure associative " prévue également ce vendredi est reportée à une date ultérieure.


Groupe Démocrates, Socialistes et Radicaux à l’Assemblée de Corse
 

Les membres du groupe Démocrates, Socialistes et Radicaux à l’Assemblée de Corse condamnent avec la plus grande fermeté le double assassinat perpétré ce mardi en Balagne et à Ajaccio.

Une nouvelle fois ce sont tous les corses qui sont victimes de cette violence qui n’a plus de limites. Ces actes sont intolérables.

Les élus de la Corse, et la société tout entière, les associations et les citoyens ne peuvent plus accepter qu’on bafoue en permanence toutes les règles de la morale et du droit, et en particulier qu’on tue impunément. Tout cela doit cesser, au plus vite. C’est une question de survie.

Écrire commentaire

Commentaires : 0