Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Alex Dupont avant le Derby : « Jouer avec ses tripes, son cœur, mais aussi sa tête »

(Photo Olivier Castel)
(Photo Olivier Castel)

J-2 avant le match que toute la Corse du ballon rond attend, et qui devrait être âprement disputé. De son coté, l’ACA a préparé la rencontre toujours aussi sereinement, bien que les deux semaines de trêve aient été tronquées par les matches internationaux, et donc l’absence de certains cadres lors des entrainements. Cela dit, l’entraineur Ajaccien ne changera rien à ses plans, sauf surprise. Lasne (blessés) et Belghazouani (suspendu) n’en seront pas, et l’incertitude demeure concernant Samuel Bouhours.

Pour l’entraineur Acéiste, ce derby est « excitant », et il entend bien le disputer avec la fierté au cœur, lui qui a connu d’autres derbies, notamment en Bretagne.

 « C’est le match de l’année pour les Corses. Je sens les joueurs très concernés, pour ce qui est de ce match. Comme depuis le début d’ailleurs, avec bien sûr un état d’esprit irréprochable. Sur le plan sportif, les deux équipes ont des valeurs similaires, mais des caractéristiques peut-être différentes. Ca va faire un bon match ! »

Ainsi Alex Dupont a-t-il jeté les bases d’appréhension, pour cette première manche du derby à Timizzolu ? Conscient du travail que son équipe doit encore accomplir, l’entraineur Ajaccien souhaite néanmoins se concentrer sur le jeu de son équipe, comme toujours, sans s’occuper de trop de l’adversaire.

Pour cette rencontre entre Bastia, sixième attaque de L1 et Aiacciu, huitième défense, le spectacle devrait être au rendez-vous sur le terrain, à l’instar de celui des tribunes, qui seront combles.

 

« Une vraie culture du football à Ajaccio »

 « Bien sûr que dans ce genre de match, c’est l’engagement qui prédomine, ainsi que le mental qui est primordial. Mais il faut aussi savoir garder notre fil conducteur, ne pas se jeter dans la gueule du loup. Jouer avec ses tripes, son cœurs, mais aussi sa tête ».

Par la suite, A. Dupont s’est brièvement exprimé sur l’aspect extérieur du terrain, à savoir le stade. On le sait, celui-ci sera complet. Entre 2 500 et 3 000 supporters du SCB ont décroché leur billet pour pouvoir assister au retour des Derbies Corses au plus haut niveau. Le public de l’ACA lui, aura, comme son homologue du Sporting, un rôle prépondérant à jouer, et Alex Dupont en a bien conscience.

 « Personne n’est insensible à ce match. On voit qu’à Ajaccio comme à Bastia, on a une vraie culture football. J’ai très bien ressenti le soutien du public depuis le début de saison, même dans les moments compliqués, comme contre Brest, où on a ces cinq minutes de flottement, et où les supporters nous ont poussés. On ne peut pas se plaindre du soutien de notre public, on sent qu’il se passe quelque chose entre lui et les joueurs. C’est pour ça qu’il nous faut de l’engagement sur le terrain ».

 

Pas de changement en vue

Sur un plan plus sportif, on n’attend bien évidemment pas de Dupont qu’il crache le morceau. Il ne fera pas non plus ce Samedi, où la mise en place sera à huis clos, comme depuis quelques semaines maintenant. Néanmoins, le coach n’a pas remis en question sa tactique, et devrait reconduire un onze similaire à celui aligné à Lille, ou contre Brest.

« On peut faire un 4-3-3, ou alors deux avec deux lignes de quatre…j’ai une idée là-dessus. Quand on parle organisation, on parle aussi récupération, et il faudra que tout le monde participe, il  n’y a pas de spectateurs chez nous. Bastia a des qualités offensives, mais nous aussi on a des arguments sur ce plan-là. Il faudra empêcher cette équipe de jouer. J’ai des forces dans mon équipe, et je compte les utiliser ».

Concernant, l’effectif, l’ACA comptera quelques absents. En effet, si Belghazouani est suspendu pour son carton reçu à Lille, Paul Lasne est d’ores et déjà forfait. De plus, l’incertitude demeure concernant Bouhours, blessé la semaine passée lors d’un choc à l’entrainement.

Adrian Mutu, le fantasque attaquant Roumain, sera lui opérationnel, pour ce match au sommet entre les deux clubs phares de l’île. Sélectionné en équipe nationale de Roumanie, il a joué trente minutes face aux Pays-Bas, pour les phases de poules de la Coupe du Monde.

« J’espère que Mutu aura récupéré de son périple en Roumanie. Maintenant, il ne faut pas attendre de lui qu’il gagne des matches tout seul, mais plutôt qu’il nous aide à les gagner. On est aussi une bonne équipe sans lui. Mutu doit encore s’améliorer, on en attend beaucoup, même si une fois de plus ce n’est pas Mutu qui va gagner des matches, c’est l’ACA ».
                                                                                                                       Olivier CASTEL 

Écrire commentaire

Commentaires : 0