Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Voie de contournement de L’Ile-Rousse : Le point de vue de Hyacinthe Mattei, maire de Monticello

 

A la suite de la réunion sur le projet de la voie de contournement de L’Ile-Rousse, qui s'est déroulée récemment  en présence de Paul Giacobbi, président de l’Exécutif de Corse et les différents chefs de services de la CTC (notre rubrique villes, 1er octobre), Hyacinthe Mattei, maire de Monticello a tenu à réagir aux propos du président de l’Exécutif.

«  Je prends acte de la communication faite par le Président de l'exécutif de Corse sur le projet de déviation lors de sa venue à l'Ile-Rousse.

 Elle me conforte dans mon positionnement de sérieux et de bon sens sur ce sujet. Ma récente déclaration semble avoir énervé le président, si j'en juge par son langage "châtié" à mon encontre, car c'est bien de moi qu'il s'agit, même si je n'ai pas été expressément cité.

Des promesses encore et toujours, on affiche des certitudes, on prétend s'intéresser à ce sujet en annonçant d'ores et déjà des chiffres, des délais d'exécution, … Tout cela pour mieux dissimuler qu'après les promesses, le temps des actes attendra. Comment le président pourrait-il d'ailleurs s'engager sérieusement sur des coûts, sur des délais de réalisation, quand pour ce projet aussi important que complexe les études ne sont pas encore réalisées et que le tunnel n'est même pas acté! Comment peut-il annoncer 60 millions d'euros d'investissements pour le projet, alors que cette somme correspond à la seule estimation du tunnel? Certes, la concertation annoncée se fera, comme la réduction du faisceau, mais là n'est pas l'essentiel, vous en conviendrez ; cela a d'ailleurs déjà été promis.

Monsieur le président, nous attendons des actes si vous voulez qu'on accorde de la crédibilité à vos propos. Il faudra modifier le schéma routier période 2011/2020 pour y inscrire ce projet, et bien sûr son financement de l'ordre de 120 millions d'euros avec un tunnel de 870 m et ce avant les prochaines territoriales.

C’était le principal sujet de votre visite, avez-vous déclaré, mais alors pourquoi ne pas avoir convié à cette réunion les élus du bassin de vie, concernés au premier chef. Redoutiez-vous le brouillage de votre message ?

En réalité, votre préoccupation était tout autre.

Vous êtes venu poursuivre la politique de ralliement à votre personne, qui vous sert si bien, de nombreux signes en témoignent. L'avenir proche nous dira si cette tentative d'"OPA" aura une chance de réussir ; généralement, en bourse,  dans ce genre d'opération, c'est toujours une question de moyens financiers, mais lorsqu'on n'a pas à compter, et que c'est le contribuable qui règle, c'est toujours plus facile.

 Vous avez omis de préciser dans votre communication, Monsieur le président, que vous étiez en vrai patron du SDIS de Haute-Corse, à la recherche d'un terrain pour y construire la caserne des pompiers. Votre ostracisme vous a fait oublier que vous vous étiez engagé à l'époque où vous étiez double président du Conseil Général et du SDIS, à réaliser ce projet sur un terrain que, dans son domaine de compétence, la CCBVIR avait acquis au prix de 175.000€ et avait remis au SDIS par convention du 02 décembre 2009 pour l'euro symbolique, terrain situé à la sortie de l'Ile Rousse, mais sur le territoire désormais banni par vous de Monticello. Si vous êtes capable de renier de tels engagements contractuels, qu’en sera-t-il de vos promesses de circonstance ?

Enfin pour terminer, je me propose de vous rejoindre sur un point d'actualité. J'interpellerai moi aussi, lors de sa venue en corse, le ministre de l'intérieur sur la violence dans notre île. Mais mon propos ne sera pas tout à fait de même nature. Il y a plusieurs types de violence que nous devons combattre. Il en est une, occulte, sur laquelle vous êtes étonnamment silencieux. C'est celle-ci, la plus pernicieuse, la plus perverse pour notre démocratie, celle qui aboutit à l'asservissement de toute une population que pour ma part je dénonce ».

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Demucrazia (vendredi, 12 octobre 2012 20:49)

    Pauvre Hyacinthe! C'est pathétique! On crache dans la soupe aPrès avoir manger pendant tant d'années! Il n'en demeure pas moins que M.Mattei dénonce un système vraiment pernicieux, le clan, le clientélisme, l'affairisme, les combines et les promesses au peuple qui lui est asujetti completement. Mais malgré tout si l'entente cordiale avait Perduré entre Giacobbi et Mattei, ce dernier aurait il aussi critique et dénonciateur???

  • #2

    pistu2b (samedi, 13 octobre 2012 18:13)

    En tout cas c'est bien de dénoncer ce système, des élus de droite tombent les uns après les autres (sinon pas de subventions aux mairies, aux associations etc, etc ...) Mais de grâce! Que les nationalistes ne se rapprochent jamais de lui, car il est prêt à le faire. Il ne perdrait que le petit front de gauche et les PRG bastiais et resterait au pouvoir jusqu'à sa mort!!!!

  • #3

    Poletti (dimanche, 14 octobre 2012 06:44)

    Ok

  • #4

    Centre2b (dimanche, 14 octobre 2012 07:28)

    Bonne analyse. Que Mattei ne s'inquiète pas. Ce système va droit dans le mur et il ne va pas tarder a s'effondre , et la gauche corse avec lui!

  • #5

    Riposta (dimanche, 14 octobre 2012)

    A pistu2b ,poletti ,centru2b ... Vous devriez réfléchir avant d'écrire des bêtises !!!
    Le maire n'a rallié personne , il reçoit le fils , comme ses prédécesseurs ont reçu le père !!! Accordez vous le temps de voir les résultats des dernières législatives ... Stéphanie Grimaldi est arrivée en tête avec 63% !!!!

  • #6

    jbalice (dimanche, 14 octobre 2012 14:48)

    Et bien au moins il n a pas a langue de bois !!!!!!! Ca c est dit!!!
    Bravo Mr Mattei