Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Alain Orsoni : « Nous avons été généreux envers Bastia »

Dans un entretien exclusif qu'il nous a accordé, le président de l'AC Ajaccio Alain Orsoni revient sur la préparation du derby Corse entre l'ACA et le SCB qui se jouera le 21 octobre prochain au stade François-Coty. Polémique sur le quota des places, bon déroulement de la rencontre, le président acéiste fait un tour d'horizon pour Corse Net Infos.

Pour commencer, revenons  sur le début de polémique qui a pris naissance mardi sur le quota du nombre de places attribuées aux Bastiais. Le chiffre de 1 900 avait été avancé dans un premier temps, puis nous sommes passés à 850 (480 en tubulaire et 370 en honneur Sud), quelle est votre position sur ce sujet ? 

C’est totalement faux et je vais m’en expliquer. Trois jours avant notre réunion de lundi, j’ai eu au téléphone Pierre-Marie Geromini pour lui dire que 900 places (au lieu de 300 pour un match normal) seraient à sa disposition. Il faut savoir que j’ai pris cette initiative uniquement parce que c’est Bastia. Je ne l’aurais pas fait pour un autre club. Ces 900 places seront au prix de 15€ pour les Bastiais et au tarif de 25€ pour un supporter Ajaccien non-abonné. C’est donc un « cadeau » que je fais au club Bastiais et qui représente 5 500€. Bastia est un club que je supporte depuis quarante ans et c’était donc normal que j’ai ce geste à son égard. 

  

Le groupe « Bastia 1905 » a lancé un appel dans un communiqué aux supporters Bastiais afin qu'ils aillent eux-mêmes acheter leurs billets à Ajaccio, quelle est votre position ? De plus, on affirme que des pièces d’identité ont été demandées à certains supporters lors de l’achat des billets, qu’en est-il ? 

Justement, cela prouve ma bonne foi. En plus de 900 places laissées aux Bastiais, nous n'interdisons pas aux supporters Bastiais qui le désirent, de venir directement sur Ajaccio pour acheter des billets. À ce jour, on doit compter à peu près un achat de 1100 places supplémentaires pour des Bastiais ce qui fait pour l'instant un total de 2000 supporters visiteurs. Aujourd'hui, il reste 3 500 places aux guichets. Donc en comptant 5 000 abonnés de l'ACA qui ne paieront pas l'entrée, 1 000 places « ayant-droits » pour les deux clubs, on a dispose encore de 3 500 places qui sont disponibles pour tout le monde. Maintenant, en ce qui concerne les pièces d'identités, j'ai lu sur plusieurs endroits, qu'on les demandait aux supporters Bastiais uniquement. C'est complètement faux. Seuls ceux qui achetaient leurs places par chèques ou bénéficant d'une réduction enfant étaient concernés. Je tenais à clarifier les choses sur ce point. On a aussi ironisé sur les coupures de courants et le bug informatique de la billetterie en ligne. Que les supporters se rassurent, je n'ai pas fait couper les fils électriques et le bug informatique sera réglé très rapidement. C'est simplement un mauvais concours de circonstances.

On connaît la sévérité de la LFP et du ministère de l'Intérieur envers les clubs Corses lors de « derbys », avez-vous reçus des consignes particulières autour de l'organisation de ce match ? 

- Je ne vous cache pas qu'ils prennent un malin plaisir à observer les petites querelles qui sont nées il y a quelques jours. Comme vous le savez, ils n'attendent que ces petites choses pour nous tomber dessus. Ils m'ont demandé il y a quelques heures, ainsi qu'au président bastiais je pense, d'être plus vigilant sur la sécurité mise en place autour du match et de faire appel à plus de CRS qui seront comme vous le savez, à la charge du club qui reçoit... De notre côté, le club fera le maximum pour que les conditions du matchs soient bonnes. Et je ne préfère même pas relever ce que j'ai pu lire sur certains forums de la part de supporters qui, selon moi, ne doivent pas avoir trop la tête à l'endroit et qui pourrissent le débat et le match si on leur laisse la parole. Heureusement, ils ne représentent qu'une minorité et il est surtout important aujourd'hui, de restituer l'enjeu de ce match pour les deux équipes. Il y a trois points en jeu, pour Ajaccio et Bastia comme dans chaque match de football. Mais ça s'arrête là. Il faut surtout démontrer à ces instances, que de façon commune, nous sommes capables d'organiser un derby dans de bonnes conditions, dans les règles du sport. Avec certes de l'engagement sur le terrain, dans le bon sens du terme,mais en donnant une belle image à la société insulaire et au public qu'il soit Corse ou pas, ainsi qu'à tous ces jeunes passionnés de foot qui ont 17 / 18 ans, et dieu sait s'ils sont nombreux dans l'île, en montrant l'exemple d'un peuple Corse qui est capable de rivaliser dans le respect de l'adversaire en faisant preuve de solidarité et de valeurs.


Enfin pour terminer, comment seront répartis les supporters Bastiais le 21 octobre ?

 - En ce qui concerne la préparation de ce match, elle se fait de façon tout à fait normale et ordinaire comme n'importe quelle autre rencontre à domicile. Nous avons essayé de regrouper tous les supporters Bastiais ensemble et ils occuperont toute la tribune honneur Sud et les trois quarts de la tribune Sud dite « tubulaire ». J'ai également lu à propos de cette tribune, certaines choses qui ne m'ont pas trop plu. Ce sont des procès d'intentions assez dangereux. Dans bon nombre de stades en France, il y a des tribunes de ce genre, notamment à Clermont, voire Sedan pour ne citer qu'eux. Notre tribune, n'est pas du tout comparable à celle de Bastia qui faisait trente mètres de haut. La nôtre qui est neuve, fait quatre mètres de haut, elle a été garantie et libellée par la commission de sécurité par la commission des stades. Donc il n'y aura aucun problème de ce côté-là.
                                                                                     Propos recueillis par André CARLI 

Écrire commentaire

Commentaires : 0