Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : L’archiprêtre Ange–Michel Valery installé par Mgr De Germay

C’est à l’occasion des cérémonies du Rosaire, ce dimanche, en la cathédrale de Calvi, à la Haute-Ville  que l’archiprêtre Ange-Michel Valery a été officiellement installé pour diriger l’immense secteur épiscopal de Calvi.  Ange Santini, maire de Calvi a symboliquement remis les clés de la paroisse à Mgr Olivier de Germay, évêque de Corse, qui les a lui-même confiés à l’archiprêtre Ange-Michel Valery.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste était trop petite pour accueillir les nombreux fidèles, dont certains de Corte où l’archiprêtre et vicaire général était auparavant en poste.

Quelques minutes plus tôt, Mgr De Germay et le père Valery pénétraient dans la cathédrale, suivis par la statue de la Sainte Vierge portée en procession par les confrères de Saint-Antoine et Saint-Erasme.

C’est Pierre Bertoni, prieur de la confrérie Saint-Antoine, qui a prononcé quelques mots de bienvenue au nouveau curé du secteur paroissial de Calvi qui compte de nombreuses communes.

L’évêque a à son tour prononcé quelques mots pour rappeler le sens de cette cérémonie qui intervient à l’occasion du Très Saint-Rosaire. Il a rappelé qu’il était ces derniers jours à Lourdes en compagnie de nombreux insulaires.

Il a aussi rendu hommage au prédécesseur de l’archiprêtre Valery, le père Coeroli, qui a désormais rejoint Ajaccio.

L’évêque de Corse a aussi évoqué le mystère du très Saint-Rosaire, avant de célébrer l’eucharistie.

Auparavant, il avait participé à la passation de pouvoirs à la confrérie Saint-Antoine et à la procession du très saint Rosaire.

Outre Ange Santini, maire de Calvi, on a noté la présence de Jean-Toussaint Guglielmacci, adjoint au maire, conseiller général de Calvi-Lumio, Pancrace Guglielmacci , adjoint au maire de Calvi, Jean-Jo Allegrini-Simonetti, maire de L’Ile-Rousse et Madame, Françoise Sévéon, adjointe au maire de Calvi, Didier Bicchieray, adjoint au maire de Calvi etc…
                                                                                                                                    J.-P. L. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0