Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Transports maritimes : Le temps des amendements

Suspendue une semaine, la session de l'Assemblée de Corse a repris, ce vendredi matin, sur le chapitre de la desserte maritime après l'examen, jeudi en Commission du développement économique, des 47 amendements. Si Toulon a été abandonné et la durée établie à 10 ans, la surprise est venue en fin de séance avec le recul de l'Exécutif sur le service minimum et le vote du service social et solidaire proposé par le STC.

 

Pas moins de 47 amendements retenus pour retoquer un rapport indigent et qu'il fallait étoffer. Et une très longue et très intense journée de discussions en Commission du développement économique, jeudi, pour tenter de trouver des compromis et de dégager une majorité suffisante afin que le cahier des charges de la future Délégation de service public (DSP) puisse, enfin, être voté. Pour cela, l'Exécutif a du manger son chapeau et reculer sur nombre de ses positions de principe. Certains points litigieux, restés en suspens, les élus territoriaux n'ayant pas réussi à se mettre d'accord, ont du être tranchés, en session, par l'ajout de sous-amendements.

Écrire commentaire

Commentaires : 0