Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'ACA sans complexes à Lille

Belghazouani défiant la défense bretonne
Belghazouani défiant la défense bretonne

Les Oursons se déplacent à nouveau dans le Nord pour cette 8e journée. Le Lille OSC en point de mire, les Oursons veulent continuer leur belle marche en avant, après leur succès aux forceps contre Brest. Ce sera certes chez un Européen, et dans son nouveau stade, mais pas question d’y aller la fleur au fusil. Sans Eduardo, les Ajacciens veulent réussir un coup au Grand Stade, pour préparer au mieux le derby.

 

Mutu
Mutu

Une fois encore c’est un déplacement périlleux qui attend l’ACA. Dans cet exercice, les Ajacciens s’en sont bien sorti, comme à Bordeaux ou à Nice, mais ont aussi montré  leurs faiblesses, comme à Valenciennes et à Lyon, bien que le deuxième exemple ne soit pas le plus éloquent. L’ACA, hors de ses bases, joue comme s’il était chez lui, sans complexe, sans inhibition et surtout avec l’envie de n’avoir rien à regretter. C’est cela qu’il faudra cultiver ce Samedi, dans le Nord, à Lille plus précisément.

 

Sans « Siga » ni « Edu »

Si les Dogues ont une nouvelle fois déçu en Ligue des Champions cette semaine (défaite à Valence 2-0), il en est de même en championnat. En effet, Lille cherche un succès en L1 depuis la première journée où il s’était imposé  à Saint-Etienne. En six matches, cinq sont des nuls et le dernier est une défaite à Rennes, qui était alors au plus mal. Autant dire qu’il y a urgence pour le champion de France 2011.

L’ACA n’aura donc rien à perdre à aller fouler le pré du coté de chez Rudi Garcia. L’entraineur du LOSC a déjà la pression en ce début Octobre, et devra se montrer méfiant, face à des Ajacciens qui font de plus en plus parler d’eux. Une neuvième place pas volée, et surtout neuf point dans l’escarcelle, plutôt pas mal en sept journées pour un club de bas de tableau. Même s’ils seront désormais plus attendus, les Oursons auront un coup à faire, chez un patient incurable depuis début Août. Ce sera cependant sans S. Diarra, toujours convalescent, ni Eduardo, qui s’est bloqué le dos lors du dernier entrainement à François Coty. Un retour au 4-5-1 ? Rien n’est moins sûr…

 

« Prendre des risques »

Le LOSC, lui, ne compte que peu d’absent, mais permis eux, un qui leur manquera pour un bon moment. Rio Mavuba, rappelé en fin d’été par Didier Deschamps en Equipe de France, est indisponible pour une longue durée. De quoi handicaper un peu plus et faire douter de plus belle la formation Lilloise, désormais privée de son meneur de jeu. De plus, le LOSC n’a pas encore gagné en L1 dans son nouveau stade flambant neuf de 50 000 places.

L’ACA devra donc faire perdurer le mauvais sort, au moins une journée de plus, afin qu’Alex Dupont et ses ouailles rentrent à Aiacciu le cœur léger, et avec au moins une unité  de plus au compteur. Comme le dit Fousseni Diawara sur le site officiel du club, l’ACA ne va pas à Lille pour perdre, au contraire.

« On a vu qu'une équipe comme Nancy a obtenu le nul (1-1) sur le terrain de chasse des Lillois. De notre côté, nous allons essayer de nous concentrer sur ce que nous savons faire. Nous ne voulons pas aller à Lille pour ne pas perdre mais pour essayer de gagner. N'essayons pas de défendre dans la surface, ça ne sert à rien, nous devrons certainement prendre quelques risques. Contre de si grosses équipes, nous n'avons rien à perdre. Soyons ambitieux ».

U gruppu Aiaccinu : André, Belghazouani, Bouhours, Cavalli, Delort, Diawara, El Hany, Faty, Gigliotti, Jemal, Lasne, Medjani, Mostefa, Mutu, Ochoa, Pierazzi, Poulard, Sissoko, Tiberi.

U gruppu di u LOSC : Balmont, Basa, Beria, Bonnart, Bruno, Chedjou, Debuchy, De Melo, Digne, Elana, Gueye, Klonaridis, Landreau, Mendes, Payet, Pedretti, Rozehnal, Roux, Sibide.
                                                                                                              OLivier CASTEL 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0