Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le retour des bandits de grands chemins

Deux motards anglais braqués au pont du Vecchio entre Venaco et Vivario, un représentant de bijoux attaqué sur la route dans l'extrême sud et délesté de son précieux bien. Les braqueurs du Vecchio et ceux de la Trinité ne tirent sans doute pas dans la même catégorie mais les faits sont là. Les bandits de grands chemins sont de retour en Corse.

Sur le pont du Vecchio, les encombrements générés par le "braquage" ont fait prendre leurs jambes à leur cou aux deux malfrats qui se sont évanouis dans la nature peu après les faits. Mais les énormes moyens qui ont été activés pour les rechercher ne devraient pas tarder à porter leur fruit.
Non loin du pont de l'Oso, mercredi, le scénario était d'un tout autre tonneau.

Un représentant de bijoux a en effet été "intercepté" par un véhicule à bord duquel avaient pris place deux hommes. Les deux braqueurs qui ne sont pas masqués exigent que le représentant leur remette la précieuse mallette dans laquelle se trouve les bijoux.
Pour l'intimider ils tirent même un coup de feu en l'air.

Le réprésentant obtempère alors. Les deux agresseurs n'ont plus qu"à s'éclipser avec leur butin estimé à près de 50 000 euros.

Plainte a bien sûr été déposée et l'antenne de la police judiciaire de Haute-Corse a hérité de l'enquête de cette attaque, à l'évidence, bien mieux préparée que celle du Pont du Vecchio.

Reste à savoir si l'une et l'autre aboutiront.
Pour éviter que ce retour des bandits de grands chemins ne fasse tâche d'huile.

Écrire commentaire

Commentaires : 0