Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'estru piuvanu : Football Corse ? Le ministre à son tour…

 

L'estru piuvanu? C'est l'humeur du jour du signataire de ces lignes. Une humeur pour, soit fustiger, montrer du doigt. Soit pour applaudir, apprécier. Un peu comme vous le feriez de chez vous en vous penchant sur l'actualité de notre région.

Pas de supporters du Sporting de Bastia à Nice. C'est clair, net et précis. Et la consigne vient " d'en haut" : après le préfet des Alpes-Maritimes, c'est le ministre de l'Intérieur qui est intervenu dans le débat pour empêcher le supporters corses d'aller soutenir leur club sur la Côte d'Azur. Piombu !
A quand les recommandations du président de la République ?
Le SCB sera donc orphelins des siens dans quelques jours au stade du Ray.
Et parce que trop de Corses sur la Côte auraient pu constituer mille et une sources de conflits - c'est sans doute le raisonnement des "grands penseurs"  de, la Ligue de football professionnel de qui vous savez - mais si ! - a décidé de décaler du samedi au dimanche la rencontre de Ligue 2 devant opposer l'AS Monaco au GFCA.
D'accord, comme beaucoup d'êtres humains qui résident sur la planète, nous ne sommes pas parés de toutes les vertus, mais de là à vouloir nous accabler de tous les défauts de la Terre il y a un pas que l'on devrait, même au plus haut niveau, éviter de franchir Interdire des supporters de stade, le phénomène c'est vrai, n'est pas nouveau en France et on doit à la vérité de dire qu'une telle mesure a déjà été prise, au moins à deux reprises, en Corse-du-Sud.
Mais si prévenir c'est guérir, il ne faudrait pas que cette prévention tourne à l'obsession.
Un préfet, puis, dans la foulée, un ministre… Et pratiquement dans le même temps Monaco-Ajaccio.
Cela fait beaucoup, non ?
D'autant , mais cela vous le savez, que sans l'attitude du préfet de Haute-Corse, dans le sillage des "incidents" de samedi, les nombreux spectateurs de Furiani - ils étaient plus de 12 000 ! - auraient été également privés de coupe de la Ligue au stade Armand-Cesari ce mardi.
La meilleure des réponses à tout cela ?
Que l'ACA et le Sporting brillent de mille feux en Ligue 1.
Que le GFCA opère un retour spectaculaire en Ligue 2.
Et, enfin, pour ne citer que nos clubs fanions, que le CAB se mêle à la lutte pour l'accession.
Ils auraient bonne mine alors tous ceux qui ne se complaisent qu'à nous montrer perpétuellement du doigt !
En tout cas un tel niveau de performances clouerait le bec à plus d'un détracteur de l'Île de Beauté et de son football !

                                                                                                                Charles MONTI

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    andre cecil (mercredi, 26 septembre 2012 18:39)

    et un espagnol dans un gouvernement en déroute qui de surcroit raciste a ses heure en Espagne il prôné le démantèlement de ETA et maintenant il consignes les corse chez eux pauvre de nous va alors nous devon montrés a l espagnol de Barcelone ce que nous savons faire sur un terrains

  • #2

    Mighè (vendredi, 28 septembre 2012 16:00)

    Merci Charles Monti pour votre analyse il n'y a rien à rajouter!
    Forza Bastia, Forza GFCA, Forza ACA!