Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia : Indispensable Adie !

Jean Zuccarelli, président de l'Agence pour le développement économique de la Corse et Catherine Barbaroux, président nationale de l'Adie (Association pour le droit à l'initiative économique) ont signé mardi à la maison du parc technologique de Bastia la convention pluriannuelle conclue entre la Collectivité territoriale et l'Adie. Une convention qui est destinée à soutenir, grâce au microcrédit, les personnes en difficulté qui souhaitent créer leur entreprise et leur emploi.

Et ça marche. Plusieurs bénéfiaires, au plan régional, de l'aide de l'Adie et de son directeur Yvan Franchi, sont venus le dire en termes chaleureux.
On citera Marie-Noëlle Ambrosini, Florence Defranq, Bernard Joalland, Emeric Gelabert ou bien encore Marc Dongradi qui à partir du "coup de pouce" de l'association ont réussi à créer leur activité, à la développer et à la faire prospérer.
Toutes les bonnes missions de l'Adie ont pu ainsi être revisitées, un peu comme l'avaient fait auparavant le président de l'Adec et la présidente de l'Adie avant que ne soit paraphée la nouvelle convention.

" Avec la nouvelle convention, le partenariat entre la CTC via l'Adec et la délégation régionale de l'Adie ne sera que plus renforcé " a souligné Jean Zuccarelli en précisant que l'association serait soutenue à hauteur de 280 000€ pour ses frais de fonctionnement et que le fonds d'intervention de l'Adie serait abondé d'un million d'euros.
Un prêt d'honneur d'honneur a été également mis en place. Géré par l'Adie il permettra d'octroyer, en compélment d'un microcrédit, un financement à taux zéro visant à limiter l'endettement à court terme du porteur de projet. Il pourrait être de l'ordre de 5 000€.

Jean Zuccarelli a encore rappelé la place qu'occupait l'Adie au sein de la plateforme Corse Financement. " L'Adie figure parmi les moteurs de cette plateforme dont la courroie de distribution n'est autre que la créativité qu'il est primordial de laisser s'exprimer, de stimuler et d'accompagner vers la concrétisation, en faveur du développement socio-économique de notre île."

" Cette signature va donner un nouvel élan au travail accompli en commun avec les élus - Emile Zucarelli maire de Bastia et président de la communauté d'agglomération était dans la salle - les réprésentants de l'Etat  et les salariés " s'est réjouie Catherine Barbaroux avant de rappeler la place prise par l'Adie au niveau national.
" Vous nous avez confiance " viennent nous dire tous ceux qui ont eu à faire avec notre association."
"Et la confiance, ça marche. Les prêts sont remboursés. Et, vous à travers l'Adec, avec cette convention vous nous la renouvelez…"

Les derniers mots de Christine Barbaroux sont ceux du nouveau slogan de l'Adie :" Ce n'est pas parce que c'est micro que c'est miteux !"
C'est micro certes, mais pour beaucoup c'est plus encore : c'est indispensable pour ne pas perdre pied !

                                                                                                                           C. M.

L'Adie en bref

L'Adie en Corse c'est :

- 5 salariés et 3 bénévoles

- 3 antennes départementales à Bastia, Ajaccio et Porto-Vecchio

- 6 permanences à Moriani, Ghisonaccia, L'Ile-Rousse, calvi, Vico, Propriano

- En 2011 l'Adie a soutenu 156 personnes résidant en Corse et prêté la somme de 1 400 000€

- L'Adie a permis la création et le maintien de 135 emplois.

- En 2012 97 ont bénéficié d'un financement pour créer leur entreprise ou retrouver un emploi.

- Près de 710 000€ ont été prêtés par l'Adie.

- L'Adie a permis la création et le maintien de 70 emplois.

Écrire commentaire

Commentaires : 0