Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corse Net Infos " roule " (enfin) les… mécaniques

Sur les routes mythiques du Tour de Corse Automobile Historique

Philippe Gache
Philippe Gache

Se rouler dans la mécanique serait plus juste ! S’impliquer dans passion motrice, suivre le grand événement de l’année et rendre compte au quotidien de son déroulement, Corse Net Infos a décidé de plonger à son tour dans la passion des belles mécaniques et donner le maximum d’information sur cette épreuve de légende revue et corrigée par Yves Loubet, José Andreani et leur superbe équipe, cela à partir du 2 octobre prochain. Compte rendu des étapes, classements, commentaires, échos et photos feront ainsi partie du quotidien de Corse Net Infos qui consacrera désormais une chronique suivie de l’information sportive mécanique. E cusi sia.

Dans quelques jours, sera donné le départ de la 12e édition, forte d’un exceptionnel plateau de plus de 200 voitures de légende, pour la plupart ayant déjà participé à l’épreuve mythique. Entre tradition et modernité, l’Historique 2012 sera d’un excellent cru, sans doute le meilleur plateau jamais réuni, sans parler de l’épreuve qui a subi sont lot de modifications habituelles au niveau d’un tracé que les amateurs vont découvrir à partir de 3 octobre au matin au départ de l’Ile Rousse : « Ils vont en prendre plein les yeux » me disait hier Yves Loubet, l’organisateur, qui passe des jours et des jours à limer le parcours avec son savoir et sa passion. Et de poursuivre : « Cette année, le Tour empruntera la célèbre Castagniccia dès la première journée, avec des épreuves d’anthologie qui vont s’avérer impitoyables même pour les plus affûtés des concurrents. L’épreuve ouvrira la 12e édition sur des routes de légendes comme la première spéciale entre Novella et Pedano, route typique de montagne avec toutes les caractéristiques de l’attaque à outrance mais où l’erreur ne pardonne pas. Le public va être conquis d’entrée, ça promet ! »

La suite également laisse augurer d’un spectacle de haute tenue. Preuve que le Tour Historique est bel et bien devenu « le » rendez-vous incontournable de tous les amoureux de sport auto présent et passé.

 

Porsche bien sûr, mais aussi Alpine et Stratos !

En ce qui concerne la participation, elle sera à la hauteur des ambitions de ces organisateurs qui se dépensent sans compter. On retrouvera Philippe Gache sur une Porsche de choix, mais aussi Comas, Andruet, Duez, Fiorentino, un des animateurs des tours passés, Alain Oreille, dont c’est le grand retour, Canavese, Padrona, et des anciens de Corse et d’ailleurs venus plonger à plein gaz dans la nostalgie des 10 000 virages. Un plateau de rêve où l’on va immanquablement retrouver Porsche en nombre, comme toujours en grandissime favori, mais aussi des Ferrari, Alpine, R5 Turbo, BMW M3, Lancia Martini etc. Avec une forte proportion d’engagés dans la catégorie compétition, on se dirige vers une très grosse bataille, comme aux plus beaux jours du Tour de Corse. Comme quoi, l’esprit qu’Yves et José ont voulu insuffler au Tour Historique est bel et bien présent sur cette édition 2012. Qui s’en plaindrait…

 

Un tracé de rêve…

Revenons sur le parcours 2012 de l’épreuve, qui ressemble comme on s’en doute à celui de la dernière édition, mais avec la halte nocturne à St Florent, terme de la première étape le 3 octobre, le Tour innove et répond favorablement à la demande de la petite cité balnéaire. Rappelons qu’au sortir de St Florent, au matin du deuxième jour, les pilotes emprunteront la spéciale Murato-Volpajola, dont l’itinéraire passe par le col de Bigorno, sur un revêtement asphalte des années folles du rallye, ce bon revêtement montagne qui a donné au Tour de Corse ses lettres de noblesse.

Que ‘on se rassure, le Tour Historique 2012 sera d’une rare intensité tout au long des  épreuves spéciales.
                                                                                                                                       J. F. 

Le programme du Tour

Mardi 2 octobre à l’Ile-Rousse : Vérifications techniques et administratives.

Mercredi 3 octobre, 1e étape : Ile-Rousse-St Florent : Au menu, 5 épreuves spéciales

ES1 : Novella-Pedano (19,4 km) départ à 8 h 43

ES2 : Taglio Isolaccio-Sta Lucia di Moriani (14 km) départ à 10 h 26

ES3 : Linguizetta-Pianiccia (14,7 km) départ à 11 h 24. (Regroupement à Tallone  à 12 h 14)

ES 4 : Tallone-Matra (20,7 km) départ à 12 h 51

ES 5 : Morosaglia-Ponte-Leccia (13,1 km) départ à 14 h 54

Arrivée à St Florent à partir de 16 h 14

 

Jeudi 4 octobre 2e étape : St Florent-Porto : 4 épreuves au menu du jour

ES 6: Murato-Volpajola (14,7 km) départ à 8 h 43

ES 7 : Penta Acquatella-La Porta (14,2 km) départ à 9 h 26 (regroupement sur place à 9 h 46)

ES 8 : Castifao-Bocca di u Prunu (16,6 km) départ à 11 h 29

ES 9 : Notre Dame de la Serra (29,2 km) départ à 13 h 22

Arrivée à Porto à 15 h 12.

 

Vendredi 5 octobre  3e étape : Porto-Porto-Vecchio : 5 épreuves spéciales

ES 10 : Letia-Vico (13,7 km) départ à 8 h 53

ES 11 : La Liscia-Col de Sarsoghju (19,3 km) départ à 10 h 16

ES 12 : Acqua Doria-Stiliccione (14,5 km) départ à 12 h 19 (regroupement à Porto-Pollo)

ES 13 : Martini-Fozzano (14,7 km) départ à 15 h 22

ES 14 : Tirolo-Orone-Baccinu (20,7 km) départ à 16 h 35

Arrivée à Porto-Vecchio à 17 h 30

 

Samedi 6 octobre  4e étape : Porto-Vecchio-Ile Rousse (4 épreuves spéciales)

ES 15 : Pont d’Acoravo-Zerubia (20,7 km) départ à 9 h 33

ES 16 : Ghisoni-Abbazia (28,7 km) départ à 11 h 46 (regroupement à Aleria)

ES 17 : Antisanti-Muracciole (20,4 km) départ à 14 h 19

ES 18 : Francardo-Aiti (14 km) départ à 15 h 52

Arrivée à Porto-Vecchio à 17 h 22.

Écrire commentaire

Commentaires : 0