Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

SC Bastia : Hantz doit trouver la bonne formule défensive

Marchal et les défenseurs bastiais ; Il faut trouver la bonne formule
Marchal et les défenseurs bastiais ; Il faut trouver la bonne formule

Lors du mercato estival, le coach bastiais Frédéric Hantz avait souligné qu'il souhaitait faire confiance aux joueurs ayant permis au club de réaliser deux montées successives. Dans le domaine défensif qui pose le plus de problème aujourd'hui, seul Marchal est venu renforcer une défense bien rodée et qui pouvait se targuer d'être l'une des meilleures en National et Ligue 2. Mais malheureusement, depuis le début de saison de Ligue 1, cette même défense, peine à trouver le juste milieu. 

A tel point qu'aujourd'hui, elle demeure la plus mauvaise du championnat (12 buts encaissés en 5 matchs). C'est beaucoup trop pour une équipe destinée à jouer le maintien. 

Désireux de trouver une « défense type », Frédéric Hantz avait annoncé après les deux premières journées, qu'il procéderait à des rotations jusqu'au mois d'octobre avant de dégager un quatuor défensif stable. Les résultats ne l'aidant, il semble aujourd'hui bien difficile de dire qui pourrait faire office de « titulaire indiscutable ». Lors des cinq premières journées, le coach insulaire a ainsi apporté au moins un changement en défense par match. Il a changé son latéral droit contre Saint-Etienne, Gilles Cioni prenant la place de Gaël Angoula. Mais Cioni s'est blessé aux adducteurs et Jérémy Choplin en a profité pour être titulaire samedi soir à Evian, sans réussite. Même chose en défense centrale. Maka Mary a été titularisé  lors de trois rencontres mais a été mis sur le banc contre Evian. Du coup, Marchal a eu un nouveau partenaire à ses côtés: François Marque qui... avait été titularisé au poste de latéral gauche au tout début de saison. Avec autant de changements, difficile pour les joueurs du Sporting de parfaire des automatismes. 

 

Redoubler d'efforts

Avec un Choplin pris souvent de vitesse par Berigaud samedi soir, un Harek souvent en retard, un Marchal en deçà par rapport à ses performances Stéphanoises, il faudra redoubler d'efforts pour trouver le meilleur équilibre défensif durant la semaine d'entraînement lors de laquelle Frédéric Hantz sera confronté à un véritable casse-tête afin de limiter les dégâts face au Paris Saint-Germain qui alignera les stars que l'on connaît... 

Dans une vision plus globale de la rencontre, le Sporting n'aura malheureusement pas su profiter de l'hésitation d'Evian den début de match. Avec une situation difficile qui a conduit à un changement d'entraîneur, qui lui-même à opéré de nombreux changements dans l'équipe de départ, la fébrilité était du côté d'Evian-Thonon.

Malgré plusieurs occasions dangereuses, les Bastiais ont sans doute raté le coche durant cette période.
Frédéric Hantz était de cet avis : « C'est clair qu'Evian était avant ce match dans une période difficile au classement mais aussi dans l'effectif puisqu'un nouvel entraîneur était arrivé durant la trêve. Comme je le craignais, il y avait de leur part une grosse attente et l'envie de bien faire. Maintenant, j'ai des regrets par rapport à notre début de match où Evian n'y était pas du tout. Les efforts pour ouvrir le score étaient là. Volonté, organisation, déplacements, occasions... Malheureusement on n'a pas su le faire et on l'a payé cash par la suite » poursuivait le coach.

Les axes de travail sont donc définis pour cette nouvelle semaine de préparation qui verra le Sporting jouer trois matchs en une semaine. Le PSG samedi prochain à 17 heures, puis de nouveau à Furiani le 25 septembre à 20 heures, contre le FC Metz dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue et enfin terminer à Nice le 29 septembre à 20 heures.. Un calendrier difficile.. 

                                                                                                                          André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Vallerustie (lundi, 17 septembre 2012 09:24)

    Ou on se renforce en recrutant :ou notre saison va être catastrophique comme à l époque casino