Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Michel Guillaumin : " Tout le monde derrière Bastia XV"

Le championnat de France de Fédérale 3 reprend ce dimanche à 15 heures au Casone pour Bastia XV. Premier adversaire du club bastiais ? Le Rugby club de Draguignan qui n'a pu la saison dernière à retrouver la Fédérale 2 qu'il venait de quitter. Un rendez-vous que le club cher aux présidents Del Moro et Guillaumin redoute un peu. Pour de multiples raisons que nous explique l'emblématique Michel Guillaumin.

- Bastia XV à l'orée de cette nouvelle saison ?
-  C'est un Bastia XV nouveau qui revient sur la scène sportive. L'équipe technique a été totalement renouvelée. Laurent Massabeau est aujourd'hui à sa tête. Il est notamment épaulé par Patrick Biau. Et de nouveaux joueurs sont venus se fondre dans l'effectif qui a perdu Tolofua, blessé et atteint par la limite, et François Pagliai qui vient d'être opéré d'un genou.

 

- Ces renforts seront-ils suffisants pour permettre au club de poursuivre sereinement sur la voie de la Fédérale 3 ?

- Seul l'avenir nous le dira. En effet il est difficile aujourd'hui d'émettre un pronostic dans la mesure où notre effectif n'a joué qu'un match en amical en Italie contre Livourne et même si nous l'avons largement emporté, cela est notoirement insuffisant. Nos joueurs sont sans doute" en jambes " mais le manque de compétition risque de se faire, cruellement, sentir.

 

- Il sera compensé par volonté, légendaire, des rugbymen bastiais ?

- Sans doute mais cela n'est plus suffisant aujourd'hui pour s'imposer sur un terrain de rugby.  Le physique, la technique et la tactique occupent une place de plus en plus importante dans cette compétion de troisième division fédérale où le niveau s'élève régulièrement année après année.

 

- Quel sera, dans ce contexte, l'objectif du club ?
-  Le maintien, bien sûr. Mais s'il y a bonus, nous prendrons.

 

- Près de douze nouveaux joueurs, c'est beaucoup ?

- Il n'y en a jamais assez. Le recrutement s'est effectué sur place et  les joueurs qui viennent de l'extérieur sont venus chez nous soit au gré de leurs mutations professionnelles soit parce qu'ils ont exprimé le souhait de faire l'expérience du rugby corse. A ceux-là nous essayons de trouver un emploi, car nous n'avons rien d'autre à leur offrir… 

 

- La politique du club ?

- Elle est toujours la même : la formation, la formation, la formation.

 

- Ce Bastia XV-Draguignan ?
- Il va être difficile. Mais nous allons gagner avec  l'aide de tout ce que compte le rugby bastiais d'amis et d'anciens. Dimanche au Casone, tout le monde doit pousser avec Bastia XV !

Écrire commentaire

Commentaires : 0