Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Joseph Castelli : « La MDPH 2B est classée parmi les 15 meilleures de France »

Le handicap relève de la compétence des départements. Le président du Conseil général de Haute-Corse, Joseph Castelli, est, donc, également président de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH 2B). Il livre, à Corse Net Infos, son sentiment et dit sa fierté sur la visite de Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion. 

- Que vous inspire cette visite ministérielle ?

- C’est avec une certaine fierté que nous avons reçu Madame la ministre. Sa visite, en Corse, et plus particulièrement à la MDPH de Haute-Corse, est plus qu’intéressée puisqu’elle a appris, au niveau national, que la MDPH 2B est une des structures qui marchent le mieux en France. Nous sommes classés dans la liste des 15 meilleures MDPH françaises.

 

- Comment avez-vous réussi cette performance ?

- Mon prédécesseur, d’abord, a fait beaucoup de choses. Il a formé une équipe d’agents, solide, consciencieuse, qui travaille de façon passionnée. Nous avons, également, très bien équipé cette structure. Au niveau informatique, nous sommes à  la pointe de la modernité. Ce qui nous permet de traiter les dossiers avec une rapidité exemplaire. Nous sommes classés, là aussi, au niveau de la rapidité, parmi les meilleurs de France.

 

- Qu’attendez-vous de la ministre ? Plus de moyens ?

- Plus de moyens, non ! Elle nous a bien dit qu’il n’y aura pas plus de moyens, mais nous arrivons, quand même, à gérer, aujourd’hui, le handicap de façon assez satisfaisante. Au niveau des moyens, nous nous en tirons très bien. La ministre nous a expliqué qu’il serait, peut-être, question de modifications au niveau du travail. Tout ça viendra avec une réflexion. Il y aura, peut-être, d’autres réseaux qui viendront se greffer aux MDPH. Déjà, nous avons la chance d’avoir, sur la Haute-Corse, un maillage associatif très important.

 

- La ministre a, d’ailleurs, insisté sur le rôle des associations…

- Les associations sont nos partenaires privilégiés et nous aident beaucoup pour réussir et atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Je profite de l’occasion pour remercier toutes les associations qui participent au niveau du handicap.

 

- Le rapport de l’IGAS dit que seulement 15% des objectifs sont atteints en matière d’accessibilité. Est-ce valable pour la Haute-Corse ?

- Le rapport de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales) fait, aussi, ressortir qu’il manque beaucoup de structures à réaliser en ce qui concerne les transports, les chemins piétons, etc. Cela concerne d’avantage les communes et les communautés de communes, ce n’est pas du ressort du département. Au niveau du département, nous continuons à aller vers les objectifs que nous nous sommes fixés et, pour le moment, nous les atteignons. Je pense que, dans l’avenir, nous continuerons de les atteindre.

                                                                           Propos recueillis par Nicole MARI

Écrire commentaire

Commentaires : 0