Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Un bon " camp des vendanges" pour le rugby corse

Henry Savary et Marcel Rufo : Un bon camp des vendanges
Henry Savary et Marcel Rufo : Un bon camp des vendanges

C'est au Spazziu, à L'Ile Rousse, que le président du comité territorial de Corse, Henri Savary, a déclaré ouvert, samedi, le 4ème "camp des vendanges" du rugby insulaire. Cette manifestation initiée par le comité corse et le responsable Sud-Est de la DTN, Philippe Agostini, a pour mission de délivrer la bonne parole fédérale auprès des acteurs du rugby Corse.

Bénévoles, éducateurs, dirigeants, arbitres et bien sûr joueurs : chaque début de saison la FFR rassemble sa grande famille pour améliorer les techniques d'apprentissage du jeu au niveau sécurité et revoit les règles fondamentales de l'entrée en mêlée, des placages et du jeu au sol.
C'est cette information en ateliers qui s'est déroulée samedi. Elle a été précédée comme depuis le premier "camp des vendanges" d'une soirée qui a permis au ballon ovale insulaire de bénéficier de l'intervention d'un acteur majeur du rugby français. Ainsi après Philippe Sella, l'actuel manager du SU Agen, Didier Retière, responsable DTN axé sur le travail de la mêlée, et Frédéric Pomarel, en charge du rugby à 7 auprès de Jean Claude Skrela, c'est le professeur Marcel Rufo qui est venu animer une conférence débat, sur le thème du rapport ado-éducateur et du comportement de l’éducateur face aux addictions de l’ado.

Plus de 200 personnes avaient pris place pour la circonstances au Spazziu, mis à disposition par sa directrice, trop exigu pour contenir la foule de ceux qui étaient venus écouter Marcel Rufo.
Un public conquis
Le professeur a su capter l’attention du public très divers, joueurs du centre de haut niveau corse, féminines de l’équipe corse 7, membres de la DTN, dirigeants éducateurs, membres des associations culturelles et sportives de Balagne. Il s’est appuyé sur son vécu de joueur moyen, appelé l’épuisette, à Toulon et de ces nombreuses anecdotes vécu dans l’encadrement des équipes de haut niveau pour faire partager sa vision de l’éducateur qui se doit d’être un référent stable, montrant l’exemple, qui transmet une histoire, celle du rugby, en n’hésitant pas à prêcher qu’il vaut mieux perdre avec panache que gagner en trichant avec l’esprit de la règle, les mauvais coups donnés, ou en trichant avec soi-même et le dopage.

Il s’est refusé à donner une hiérarchie dans les produits, tous sont dangereux et il ne faut surtout pas légaliser le cannabis, même au niveau du rapport ados éducateurs d’un même club,  ce serait érotiser une transgression là où la solution est l’apprentissage de la frustration, passage obligé vers la maturité.

Après un débat animé et passionné tous les membres du rugby corse ont pu continuer à échanger avec Marcel Rufo au cours d’un repas convivial au centre de vacances « Benista ».

Des stages fructueux…

Les stages du camp des vendanges organisés  par le CRAB XV, à la demande du comité corse de rugby, ont vu  intervenir tour à tour :

- Mathieu Raynald, arbitre pro, sur les nouvelles règles et la situation plaqueur-plaqué. Il a su donner les grandes lignes directrices qui sont communes à toutes les catégories tout en abordant les points spécifiques au niveau des séries régionales et de la 3DF qui concerne la pratique du rugby en Corse.

- Damien Monnot, médecin des équipes de France jeunes qui a donné les gestes d’urgences à retenir et les priorités à mettre en place s’il y a traumatisme.

- Sébastien Cerbera et André Bernabo du Comité Corse de rugby sur le plaquage en école de rugby et pour les catégories C et D.

Pendant ce temps les 16 jeunes du centre de haut niveau et les 14 féminines de Corse 7  ont passé des tests physiques au 2ème REP et ensuite puis techniques sure la stade Jacques-Ambroggi de L’Ile Rousse, mis à disposition par la municipalité.
Les stages étaient  encadrés par Christian Califano, Jérémy Michel et Pascal Sapet. Tout au long de cette journée Philippe Agostini et Eric Lachayze, techniciens de la DTN, ont amené une exigence  du haut niveau en s’adaptant aux situations rencontrées par les acteurs du rugby corse.

A la fin de ce " camp des vendanges", cuvée 2012, tout le monde est reparti ren remerciant Le Benista, le 2ème REP, la mairie  et les pompiers de L’Ile Rousse, les intervenants, et les dames du CRAB XV, Cécilia, Fancianne, Micheline, Marie-Paule, Christine et Aurore qui ont permis que tout se déroule dans les meilleures conditions.

On ne pouvait pas rêver de meilleur lancement pour la belle saison du rugby corse qui démarre dimanche au Casone avec Bastia XV-Draguignan pour le compte du championnat de France de troisième division fédérale.

Écrire commentaire

Commentaires : 0