Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Landre et Saadi : Du sang neuf au GFC Ajaccio

Au GFCA, on ne baisse pas les bras ! C’est clair net et précis. Le club ajaccien l’a bien fait savoir mardi lors d’une conférence de presse tenue dans les bureaux de l’hypermarché Carrefour (représenté par J.-C. Torre) comme chacun sait, partenaire du GFCA depuis 33 ans. Qu’il s’agisse de Fanfan Tagliaglioli, le président emblématique, Patrick Lugrezi ou Christophe Ettori, les dirigeants du GFCA (les joueurs et les supporters également) restent résolument motivés et décidés à sortir de cette mauvaise passe: « On fait bloc, on s’accroche, on ne lâche rien ! »

Pour preuve, à quelques heures de la fin du Mercato d’été, deux nouvelles recrues ont été présentées officiellement mardi soir. Deux jeunes et talentueux joueurs de 20 ans, Loïck Landre, stoppeur, qui évoluait l’an dernier à Clermont-Ferrand et prêté par le Paris Saint Germain, et Idris Saadi, milieu offensif, venu de St Etienne, qui évoluait à Reims la saison dernière.

Les deux joueurs, cela va sans dire, ont été régulièrement sollicités par différents clubs mais ont préférer répondre favorablement aux dirigeants ajacciens. Ils ont été clairs sur ce point : « Nous connaissions tous les deux le GFCA à travers son parcours en Coupe de France mais aussi pour avoir évolué avec eux en CFA, sans oublier le discours tenu par les dirigeants lors de notre entrevue » ont précisé les deux jeunes joueurs, vivement intéressés par le challenge du GFCA, à savoir jouer le maintien : « Le challenge est effectivement intéressant et nous a décidé à opter pour l’équipe d’Ajaccio. Cela nous permettra également de forger notre expérience et je crois savoir qu’à ce niveau, il aurait été stupide de refuser une telle offre. » 

En stage à Vezzani 

Voilà en tout cas deux recrues de choix qui constituent un apport non négligeable pour les « Rouges et bleus » dont la situation n’est guère reluisante au terme des trois premières journées. C’est le moins que l’on  puisse dire du club ajaccien qui devra serrer de nouveau les coudes pour le difficile déplacement à Nîmes lors de la quatrième journée, avec le secret espoir de grappiller un petit quelque chose. Cela aurait pu se produire à Dijon avec un début de match fort encourageant. On connaît la suite…

Pareille situation pourrait (et devrait) se présenter à eux face aux Crocodiles. A eux de prouver leur motivation pour enfin entamer un redressement très attendu avec ce « coup de jeune » bien ficelé.

Au cours de ces trois prochains jours, le GFCA prendra un peu de hauteur et se rendra à Vezzani pour un stage d’oxygénation.   

                                                                                                                                            J. F.

Écrire commentaire

Commentaires : 0