Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Hantz : " Antonetti et De Zerbi face à leur club de cœur "

Frédéric Hantz sur le pelouse de l'Igesa trois jours après le deuxième succès consécutif du Sporting. L'homme est bien plus détendu que la veille de ce nouveau rendez-vous victorieux. Normal. Le succès, en l'occurrence les trois points de la victoire sont passés par là. Mais toujours aussi lucide en refaisant et en revoyant le match de samedi face à Reims. Ou bien en se projetant sur le prochain de samedi à Rennes du tandem Antonetti-De Zerbi…

- Bastia-Reims à tête reposée ?
- Les images confirment les sentiments à chaud. Elles les exagèrent même. Mais d'une façon générale, le match revu dans ces conditions a bien mis en lumière le ressenti du direct  : une première mi-temps où nous avons été timorés parce que sans doute c'était notre " première " à Furiani et que nous avons singulèrement manqué de jus, suivie d'une seconde période au cours de laquelle, obligés de nous donner à fond, l'excellent travail physique, effectué en amont de la saison, a fini par s'avérer payant.
De la sorte Reims, quand bien même aurait-il bien défendu, a commis des fautes et la chaleur et la fatigue aidant, a fini par rompre.
- Avec deux expulsions quand même ?
- Même si les deux cartons rouges sont , je le reconnais, sévères, ils sont logiques…
- Fournier condamnait la double peine prononcée par l'arbitre…

- Vaste débat. Pour ce qui me concerne siffler un pénalty c'est déjà pas mal.  Mais je crois que, dans ces conditions, quand il n'y a pas d'agression, sanctionner une telle faute suffit…
- Samedi Bastia avec ses deux victoires et ses six points se rend à Rennes dont le compteur est toujours bloqué à zéro…
- Je ne vois pas ce rendez-vous cet angle-là. Rennes a terminé dans le peloton de tête du dernier championnat et Bastia est promu. Compter 6 points d'avance sur un tel adversaire ne sonstituera pas un atout pour nous.  Nous savons que nous serons attendus en Bretagne. Rennes, en effet, est dans l'obligation de gagner, nous dans celle de faire un bon match. L'opposition va être intéressante. Mais ce ne sera pas simple pour nous.

- Une rencontre qui va servir de révélateur ?
- Après Sochaux, 14e l'an dernier, et Reims, promu comme nous, nous allons être confrontés à un autre style d'opposition. Celui de Rennes 5e du dernier championnat de Ligue 1. Après quoi, et dans la foulée, ce sera Saint-Etienne. Ainsi à terme et au bout de ce premier cycle de quatre matches aurons-nous une idée plus précise de notre valeur.

- Samedi ce sera aussi Hantz-Née contre Antonetti-De Zerbi ?

- Frédéric et Jean-Marie vont se mesurer à leur club de cœur. Pour eux, c'est sûr, ce match aura une signification particulière. Deux défaites pour deux matches  et donc zéro point au compteur avant une nouvelle rencontre à domicile : psychologiquement ce ne sera pas simple à gérer d'autant que leur équipe est dans l'obligation de relever la tête face à… Bastia que les circonstances de la compétion placent sur leur chemin !

Vous voulez notre avis ?

Il n'y aura pas de place pour les sentiments sur le stade de la route de Lorient pendant Rennes-SCB.
Mais avant et après on aura, sans doute et de part et d'autre, l'occasion d'évoquer quelques bons souvenirs communs ! 

                                                                                                                       Charles MONTI

Écrire commentaire

Commentaires : 0