Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

SCB-Reims : Le Sporting au bout du suspense...

A Furiani SC Bastia : 2 Reims : 1 (0-1) )

Buts pour le SCB : Modeste (60e) sur pénalty, Ilan (90e)

Pour Reims : Fauvergue (5e)

Avertissements :

Au SCB : Mary (26e)

A Reims : Sekkat (28e) Ca (34e), Fauvergue (65e), Agassa (81e)

Exclusions : Weber (58e) et Tacalfred (83e)

Arbitre : M. Rainville

Temps chaud, pelouse en bon état, éclairage satisfaisant.

Spectateurs : 13 889

SCB Bastia : Novaes, Marque, Mary puis Harek (46e), Marchal, Angoula, Cahuzac, Rothen, Thauvin puis Ilan (84) Maoulida, Khazri puis Palmieri (63E), Modeste.

Reims : Agassa, Devaux puis Fofana (58e), Ayite, Sekkat puis Fortes (56e), Ca,

Tacalfred, Mandi, Weber, Glombard, Fauvergue puis Courtet ((76e°), Krychowiak.

On ne va pas vous dire que le Sporting a entamé de la meilleure façon qui soit son

match face à Reims. La faute à ces coups de pied arrêtés qui avaient, déjà, failli

lui jouer un mauvais tour à Sochaux. Sur ce coup là on jouait à peine la 5e minute

et une faute anodine commise loin du camp bastiais allait s'avérer lourde de

conséquences pour le Sporting.

Sekkat frapppait, le ballon tombait derrière la défense locale et Fauvergue se

trouvait à point nommé pour, de la pointe du pied, mettre le ballon hors de portée

de Novaes.

Le SCB encaissa le coup.

Mais bien vite sous l'impulsion de Cahuzac et Thauvin il se remettait dans le, bon,

sens de la marche.

On vit alors, après Modeste sollicité par Cahuzac, Maoulida échouer d'un rien sur

Agassa. Puis le même Maoulida rabattre de la tête un nouveau centre de Thauvin. La

transversale suppléait Agassa. Modeste à l'affût reprenait mais Weber parvenait, on

ne sait comment, à détourner en corner.

Bref, le SCB revenait de belle façon dans la partie. Mais il lui restait encore à

concrétiser ces belles dispositions au tableau d'affichage.

Thauvin, toujours lui, portait le Sporting vers l'avant et c'est quand on désespérait

de le voir aller cueillir les fruits de sa domination que vint le salut.

Mais pour ce faire il lui aura fallu attendre l'heure de jeu et ce service de Maoulida

pour Modeste pour parvenir à ses fins. L'ancien bordelais jouait parfaitement le

coup en remisant le ballon de la tête pour Thauvin qui arrivait lancé en pleine

surface. Weber jouait les déménageurs.

La suite ?

Un pénalty. Le carton rouge pour le défenseur rémois. Et Anthony Modeste, en prenant Agassa à contre-pied, mettait les deux équipes à égalité.

Restait alors au SCB à franchir une deuxième étape : prendre l'avantage au tableau

d'affichage.

L'envie ne manquait pas, la volonté de bien faire, à l'image de Modeste qui tirait

sur le petit filet, non plus.

M. Rainville lui donna alors un petit coup de main en renvoyant prématurément Weber, coupable comme dernier défenseur d'une faute sur le même modeste, aux vestiaires.

Il restait alors une poignée de minutes à jouer. Le Sporting continuait de pousser,

pousser. Reims réduit à 9 résistait et puis il y eut cet ultime coup de rein ponctué

par un premier de tir de Modeste qui s'écrasait sur le montant gauche d'Agassa. Le

ballon revenait en jeu. Ilan contrôlait posément avant de donner la victoire au

Sporting dans une ambiance facile à imaginer.

Deux sur deux, 6 points au compteur. il flirte, déjà, avec le haut du tableau ce

Sporting!

                                                                                                                        Charles MONTI

Ambiance

Simu noi

Cela faisait plus de 7 ans qu'ils attendaient ça. 7 ans qu'ils rongent leur frein à rêver de la gloire passée de leur club.

Mais samedi sur le coup de 20 heures, les mille et une vicissitudes  connues par le

Sporting depuis sa deuxième chute de l'élite du football national  ont été oubliées.

Oubliés aussi les coups tordus infligés au SCB. A ses dirigeants. A ses supporters.

Samedi soir, ils étaient plus de 13 000 à chanter leur bonheur dans une arène

bizarrement amputée - on sait pourquoi - du plus du quart de sa capacité. 

Mais qu'importe.

Nul ne pouvait empêcher Furiani de chanter en choeur " Simu noi" le chant derrière lequel tous les supporters du Sporting se sont d'ores et déjà rallié.

Oui Furiani et le Sporting sont de retour en Ligue 1.

Et aujourd'hui tutti inseme les milliers d'abonnés du Sporting regardent vers l'avant.

Et se lancent, dans le sillage, des partenaires de Cahuzac à la recherche du temps perdu.

Nul ne l'a jamais fait.

Le Sporting qui vient de renaître de ses cendres peut, lui, le faire.

                                                                                                                                      C. M  

Ils ont dit…

Novaes 

« Je suis bien évidemment très heureux de cette victoire, mais elle fut très longue à se dessiner à cause de nos erreurs qu'il faudra corriger impérativement à partir de lundi. Je ne comprends pas l'entame de notre match qui ne correspondait pas du tout avec le travail que l'on avait fait cette semaine. Maintenant, il faut se remettre au travail et bien négocier le prochain match à Rennes qui s'annonce très compliqué. Mais ne faisons pas la fine bouche car nous prenons six points en deux matchs, ça fait un bien fou au moral. Il nous reste encore 36 points à prendre pour accrocher le maintien et il faudra les prendre le plus rapidement possible. C'est un championnat que la plupart d'entre-nous découvrons il faut aussi en tenir compte ». 

 

Rothen 

« On a toujours cru en nos qualités et à la physionomie du match malgré l'ouverture du score qui nous a refroidit. On n'a jamais baissé les bras et on est revenu logiquement à la marque. J'étais persuadé et mes coéquipiers également, que l'on gagnerait ce match ! Cette victoire dans les arrêts de jeu va nous faire du bien pour la confiance et surtout moralement, physiquement et mentalement. On va pouvoir continuer à travailler sereinement dans la semaine qui arrive pour corriger les erreurs faites ce soir. On aurait signé pour avoir quatre points en deux matchs et au final nous en avons six. Après cette victoire, je tiens à féliciter tout le groupe car elle est méritée ! 

                                                                                                                                 A. C.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Delinda Boren (dimanche, 22 janvier 2017 19:19)


    If you wish for to increase your know-how only keep visiting this site and be updated with the most up-to-date news posted here.

  • #2

    Helena Ferrer (mardi, 31 janvier 2017 14:21)


    Keep this going please, great job!