Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

ACA-PSG - Dupont : «Être tous à 150% pour battre Paris !»

(Photo O.C)
(Photo O.C)

A deux jours de la rentrée 2012 à Timizzolu pour la classe acéiste, Alex Dupont et Johan Cavalli ont évoqué, Vendredi matin, le prochain ACA-PSG qui sera un des plus gros matches de la saison à  François-Coty. Le technicien n’a pas souhaité revenir trop longtemps sur la sanction qui lui été infligée jeudi par la commission de discipline, et a voulu concentrer les forces sur ce match de Paris. Après la bonne note obtenue à Nice par ses joueurs, Alex Dupont a qualifié la performance d’ « encourageante ». La couleur est claire, pas d’états d’âme !

« Ils étaient déjà trois suspendus, avec le Président, Léon (Luciani) et Malacarne, donc maintenant, on est quatre ! On va pouvoir faire une belote ! ». L’entraîneur ajaccien a ainsi accueilli, avec humour, la décision rendue jeudi soir par la commission de discipline, de suspendre l’entraineur ajaccien pour trois rencontres. Le coach n’a pas voulu s’étendre sur la chose, mais a simplement jugé la sanction de « très sévère ».

 La suite a rapidement été axée sur le match de Dimanche. Accompagné  de Yohan Cavalli, le vice-capitaine, et qui devrait être aligné d’entrée, Alex Dupont est revenu sur cette victoire à Nice, où l’ACA l’avait brillament emporté. « Je pense que l’on peut dire qu’on est sur le bon chemin. Les joueurs ont fait le match qu’ils avaient décidé de faire. On a su défendre dans les moments où il le fallait, et en le faisant bien. La première mi-temps a été de qualité, même si tout n’a pas été parfait. Cela est encourageant ».

Sur un plan tactique, la suspension de Medhi Mostefa obligera le coach à revoir ses plans. Aussi, Dupont a concédé que ce sera Yohan Cavalli, de retour de suspension, qui sera aligné au milieu. Un retour au 4-2-3 1 que l’on avait pu voir contre Cagliari. Mais vient la question de savoir comment l’on aborde cette rencontre, face au ténor du championnat qu’est le PSG nouveau « Si je vous dis « comme un autre » vous n’allez pas me croire, et pourtant vous auriez tort ! On est bien conscient que pour nous, c’est franchir l’Himalaya, mais je reste concentré sur le jeu de mon équipe. Notre priorité est de jouer sans pression cette saison, quelque soit l’adversaire, surtout ici à Timizzolu. Ça tombe que c’est le PSG, et il faudra que mes gars soient tous à 150%, car 100%, ça ne suffira pas. On va se transcender… » .

 

J. Cavalli : «Pas question d’être admiratifs ! »

La parole vint ensuite à Johan Cavalli, et le meneur de jeu de l’ACA a lui aussi été rassurant dans ses propos.  « Avec la saison passée, on s’est donné beaucoup de confiance. De plus, on a effectué une bonne préparation, ponctuée par ce bon match face à Cagliari et on a confirmé à Nice. […] On a été trop admiratifs l’an dernier. La philosophie du coach nous amène à être plus concentré sur nous-mêmes, et à garder le ballon, même si contre des équipes comme ça, c’est plus difficile. On ne sera certainement pas admiratifs ».

Le PSG, malgré son budget et ses stars, n’a pu faire mieux que de concéder - et encore, à l’arraché - le nul, face à Lorient. Cependant, le coach ajaccien ne veut pas en tirer de quelconques conclusions par rapport au match qui attend les ajacciens ce Dimanche : « Lorient n’est pas Ajaccio ! Mais je sais que mon équipe tient la route. Ça, plus notre public, on a de quoi mettre en difficulté le PSG ».

 « Avec l’arrivée d’un gars comme Siga (Diarra), poursuit J Cavalli,  on a aujourd’hui d’autres possibilités. C’est le genre de joueur capable d’éliminer son adversaire rien qu’avec sa vitesse. C’est encourageant pour les autres, et cela nous donne plus d’arguments offensifs ».

 Enfin, Alex Dupont a confirmé, en dépit des craintes, qu’il sera bien présent sur le banc de touche. En effet, son interdiction de banc ne prendra effet que Lundi, en même temps que la suspension de Bouhours, qui a écopé à Nice de son troisième carton en dix matches cumulés de championnat.

« Bien sûr que j’y serai ! Je veux passer à la télé moi ! En plus il y a Canal Plus, c’est ma mère qui va être contente ! », a lâché Alex Dupont.

                                                                                                                   Olivier CASTEL

Écrire commentaire

Commentaires : 0