Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corse : Baisse de 4,3% du trafic des passagers

On s'en doutait. Les chiffres (provisoires) diffusés par l'Obervatoire régional des transports de la Corse le confirment : Les trafics de passagers au cours du mois de Juillet 2012 sont en baisse de 4,3% par rapport à l'année précédente. 

1 355 124 passagers transportés en Juillet 2012 sur lignes aériennes et maritimes (régulières et charter à l’arrivée et au départ ), soit un recul de - 4 % par rapport à Juillet 2011 et 60 942 passagers perdus avec il est vrai un effet calendaire défavorable : un Samedi de moins qu’en 2011.
Mais, c'est incontestable, les trafics aériens comme les maritimes reculent respectivement de - 2 % et - 6 % en Juillet.
Les explications de l'ORTC sont on ne peut plus claires : l’essentiel des pertes du trafic mensuel provient du maritimes - 53 067 passagers, le mode aérien perdant, pour sa part, 7 875 passagers.
Mais là où le bât blesse le plus concerne le trafic avc l'Italie. Et l'ORTC relève à ce propos que " 87 % des pertes de trafic mensuel résulte du seul mode maritime sur l’Italie en recul de - 14 % !"
A noter aussi  qu'à mi-saison ( Mai à Septembre ), les trafics passagers sont en baisse de - 3,2 % par rapport à 2011 et de - 5,5 % par rapport au record de 2010. et que 53% des trafics estivaux sont généralement réalisés de Mai à Juillet !

Autre détail significatif : 2 776 146 passagers ont été traités par les ports et aéroports corses depuis le mois de Mai, soit 160 191 passagers de moins qu’en 2010.

 

 Maritime : 904 802 Passagers en Juillet 2012 (- 5,5 %)

53 067 passagers ont été perdus par rapport à Juillet 2011 dont 60 % sur la seule ligne Bastia – Gênes dont l’ouverture a été plus tardive cet été. (31 954 passagers perdus)

Malgré une très relative résistance des trafics français, les trafics globaux sont mal orientés notamment du fait de l’effondrement des trafics italiens depuis la saison 2010.

Au cours des trois premiers mois de la saison 2012 ( Mai à Septembre ) 1 717 658 passagers maritimes ont été transportés, soit - 4,9 % par rapport à 2011 et 87 834 passagers perdus.

Comparativement à 2010, ce sont 181 387 Passagers perdus soit un recul de - 9,6 %

Sur cette même période, la part du trafic français passe de 64 % en 2007 à 71 % cette année.
les ports de Bastia, avec -10% et d'Ajaccio avec -7% sont les plus affectés par cette baisse; Au niveau des compagnies maritimes la SNCM enrgistre une hausse de 7%. La Corsica Ferries est en baisse aussi bien au niveu du réseau français (-7%) qu'au niveau italien (-8%).

 

Aérien ; 450 322 Passagers en Juillet 2012 (- 1,7 %)

Les trafics aériens sont quant à eux en léger recul en Juillet 2012, un ecul essentiellement du fait des trafics parisiens en retrait de - 4 %.

Les aéroports corses n’enregistrent pas d’évolution significative de leur trafic en Juillet à l’exception de celui de Bastia en recul de - 6 %. (Fermeture de la ligne Air Corsica sur Lyon)

Les trafics des compagnies low cost progressent de + 24 % en Juillet grâce notamment à l’ouverture par Volotea de deux lignes au départ de Bordeaux et de Nantes sur Ajaccio et Bastia. La part de marché de ces compagnies représente 21 % des trafics totaux de Juillet en 2012 contre seulement 16 % en 2011.

1 058 488 passagers aériens ont été transportés au cours des trois premiers mois de la saison 2012 (Mai à Septembre), soit 0,5 % de moins qu’en 2011.
Un mois de Juillet bien gris qui laisse augurer des jours plutôt noirs pour l'industrie touristique insulaire !

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Thobaty franck (jeudi, 16 août 2012)

    Bonjour , depuis des années que je viens en corse ,je vois de Moins en Moins de touristes... Tout devient payant , le fango 4€ le nouveau parking , à calvi 3€ le parking etc etc , une bouteille de Columbu au restau 26€ alors qu il achète 5€ ..... Calvi , y a plus que des immeubles ça devient une cata ... Elle est ou l île de beauté , l île sauvage ???????

  • #2

    Tonia (dimanche, 19 août 2012 07:40)

    Bonjour,
    En effet, Thobaty Franck, tout est cher le vin, l'huile d'olive, le miel...que faire? remplacer le vin par l'eau de source de nos montagnes c'est meilleur pour la santé,ainsi les producteurs finiront
    pas faire des rabais!!!De plus en plus d'immeubles ? nous manquons de
    logements pour tous ces arrivants qui chaque année débarquent en Corse
    pour s'y installer, ce qui fait que dans quelques années l'île de
    beauté deviendra tout simplement l'île bétonnée !...Toutefois, si vous aimez le côté sauvage de la Corse et ses "célèbres" cochons
    qui font du "charme" aux touristes, il vous faudra visiter l'intérieur de la Corse !...A bientôt !