Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Auto : La mort de Philippe Bugalski

Premier pilote à imposer une Citroën en Championnat du Monde des Rallyes, Philippe Bugalski est décédé le 10 août 2012, à l’âge de 49 ans.La triste nouvelle a été annoncée par le Team Citroën sur son site . Pilote officiel Citroën de 1998 à 2003, Philippe Bugaldski aimait la Corse.

Tous les amateurs de sports mécaniques n’ont pas oublié ce pilote de talent, d’une grande gentillesse et toujours prêt à répondre à toutes les sollicitations.

Comment oublier aussi la victoire  de  « P’tit Bug » dans la 43e édition du tour de Corse automobile en 1999.

Une édition qu’il remportait avec brio, associé à son fidèle copilote Jean-Paul Chiaroni , au volant de la Citroën Xsara Kit-Car) dans le temps de  3 h 44 min 35 s 7.

Auparavant, en 1996, toujours associé à Chiaroni il avait également remporté le tour de Corse qui, cette année là ne comptait pas pour le championnat du monde.

Pilote officiel Citroën de 1998 à 2003, le Vichyssois faisait toujours partie de l’équipe, pour qui il effectuait des essais ainsi que le ‘déverminage’ des voitures participant aux rallyes.

« Nous venons d’apprendre la disparition d’un membre de la famille et notre tristesse est à la hauteur de ce que Philippe nous a apporté : immense », déclarait Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Nous le connaissions tous et il connaissait tout le monde. Eternellement de bonne humeur, il aimait la vie plus que quiconque. Sa disparition est d’autant plus brutale et nos pensées vont en premier lieu à sa famille et à ses proches. Aujourd’hui, c’est tout le monde du rallye qui pleure sa disparition. »

Sébastien Loeb ajoutait : « Je suis vraiment peiné par cette tragique nouvelle. Nous perdons une personne de très grande valeur aujourd’hui. Au-delà de son très grand professionnalisme et de son talent, je retiendrai ses valeurs humaines. Bug était un homme au grand cœur, toujours disponible et proche des gens. Il va tous nous manquer. »

Après avoir débuté au milieu des années 80, « P’tit Bug » était rapidement devenu un des plus sûrs espoirs français. Déjà considéré comme une référence, il rejoignait Citroën Sport fin 1997. Pièce maîtresse du développement de la Xsara Kit-Car, il remportait à son volant deux titres de Champion de France en 1998 et 1999.

La saison 1999 était également ponctuée par deux victoires en Championnat du Monde, acquises en Catalogne puis en Corse. Ces succès, arrachés au nez et à la barbe des voitures turbo à quatre roues motrices, s’avéraient décisifs dans l’engagement de Citroën au plus haut niveau des rallyes mondiaux.

Dès 2000, l’équipe entamait le développement de la Xsara T4, qui permettait à son pilote fétiche de remporter un troisième titre de Champion du France consécutif.

En 2001, Citroën débutait son engagement officiel en Championnat du Monde avec un programme limité à quatre épreuves. Premier pilote à marquer un point au volant de la Xsara WRC (Acropole), Philippe guidait les pas de Sébastien Loeb lorsque ce dernier faisait ses débuts au Sanremo.

Aligné sur les rallyes asphalte du WRC lors des saisons suivantes, Philippe mettait un terme à sa carrière de pilote professionnel à la fin de l’année 2003. Toujours aussi passionné, il partageait son temps entre son élevage de chevaux, la gestion de l’équipe Automéca et son rôle de pilote d’essais Citroën Racing.

Écrire commentaire

Commentaires : 0