Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi aurait mérité le partage des points à Valenciennes

Valenciennes :    2    -   FC Calvi :  1  (2-0 mt)

Stade Hubert Jouanisson 1. Le Quesnoy.

Pelouse synthétique.

Arbitre : William Royer assisté de MM. Philippe Marcq et Avisen Mahadoo. Délégué : Michel Stoupy

Buts pour Va :  Dia (8e), Mvulubundu (38e)

Buts pour Calvi : Garcia (83e)

VAFC 2: Charruau (cap), Lala, Dussaut, Diarra, Houla, Sacko, Chtara, Belkebla, Dia, Mvulubundu, Gakpa, Obin, Duterte, Delion, Dupre. Entr: Foulon Jerôme

FC Calvi: Menozzi (cap), Valery, Richier, Kehiha, Sodini, Inzerillo, Portillo, Garcia, Tchokounte, Rocchi, Kahlaoui, Soler, Bertin d'Avesnes, Anziani, Baldy, Surplie. Entr: Santini Didier

La saison dernière, le FC Calvi qui découvrait le championnat de CFA avait pris un cinglant 6-2 en terre nordiste. Pour cette première du championnat 2012/2013, les protégés de Didier Santini n’entendaient pas subir le même affront.

Pourtant, d’entrée de jeu, les visiteurs étaient contraints de reculer et de défendre.

A la 8e mn, sur une hésitation de la défense calvaise, Chtara récupérait  le ballon dans les pieds de Kehira et centrait au point de penalty pour Dia qui trompait  Menozzi impuissant.

Les calvais avaient visiblement du mal à s’organiser et à sortir de leurs bases.

Valenciennes en profitait lui pour multiplier les attaques.

A la 38e mn,  face à une défense calvaise passive, Houla sortait de sa défense et lançait  en profondeur Mvulubundu qui  le plus tranquillement du monde trompait  Menozzi.

2 à 0, c’était le score à la pause.

Timorés en première période, les calvais sont revenus sur le terrain avec de meilleures intentions.

Dès lors, ce n’était plus le même match. Les visiteurs monopolisaient le ballon et mettaient à contribution le gardien de Valenciennes Charruau.

Les attaquants nordistes n’arrivaient plus à se trouver comme en première mi-temps.

A force de pousser, les coéquipiers de « Flo » Menozzi étaient récompensés de leurs efforts.

A la 83e mn, sur coup-franc, Alex Garcia réussissait à tromper Charruau et réduisait très logiquement le score.

Malgré un forcing appuyé, les corses n’arrivaient pas à arracher le partage des points qui, au vu de la seconde période, aurait été mérité.

                                                                                                                                       J- P.L.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0