Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ligue 2 : Arles-Avignon contient le GFCA

Stade François-Coy d'Ajaccio

GFC Ajaccio : 1 - 1   Arles-Avignon

Arbitre : M. Thual assisté de MM. Pignatelli et Dolmadjian

Buts : Verdier 50e pour le GFCA. Suarez 84e sp pour Arles

GFC Ajaccio :

Maury, Rachidi, Bocognano, Seymand, Chevalier, Kehiha, Poggi (cap), Dufau, Colloredo, Mandrichi, Verdier

Arles-Avignon :

Butelle (cap), Zarour, Soro, Cantini, Quintin, Abdelhamid, Rocchi, Ben Saada, Dounamia, Sangare, Suarez

Après son entrée, timide, dans ce championnat de Ligue 2 lors des deux premières journées (nul contre Caen et défaite à Istres), le GFC Ajaccio voulait stopper cette mauvaise série et poursuivre sur la bonne voie entamée à Vannes en Coupe de la Ligue en milieu de semaine dernière.

Les hommes de Jean-Michel Cavalli, fraîchement nommé entraîneur, pour ce faire ont fait abstraction de la chaleur qui régnait sur le stade de François-Coty d'Ajaccio, mais n'ont pas, pour autant, réussi dans leur entreprise face à une équipe Provençale d'Arles-Avignon qui comptait trois ex-Bastiais au coup d'envoi (Rocchi, Ben Saada et Suarez) plutôt en forme depuis le début de saison, avec une victoire au Havre lors de la première journée, suivi d'un match nul lors de la journée suivante sans oublier une victoire en milieu de semaine en Coupe de la Ligue contre Guingamp. 

Devant 2500 personnes, les Ajacciens prenaient le jeu à leur compte dès les premières minutes avec un corner qui venait apporter le danger devant les buts de Butelle. Après un quart d'heure de jeu, Seymand décochait une frappe aussi soudaine que puissante qui nécessitait l'arrêt réflexe de Butelle.

Dans la foulée, Arles partait en contre avec Sangare. Dounamia héritait du ballon et armait une frappe qui passait au dessus des buts de Maury. La suite de la première période se terminera timidement avec ici ou là quelques occasions plus au moins dangereuses des deux côtés. C'est sur le score de 0-0 que les deux équipes regagnaient les vestiaires. 

Dès les premières minutes de la seconde période le GFCA se créait une première occasion avec une tête de Mandrichi qui passait au-dessus. Mais le pressing local allait  finir par payer. Colloredo s'échappai sur le côté droit et adressait un centre pour Chevalier qui est déséquilibré par la défense d'Arles. M. Thual n'hésitait pas et désignait le point de pénalty ! Verdier s'élançait mais son tir butait sur le gardien, mais derrière, Colloredo était le plus prompt pour pousser le ballon au fond des filets (50e).  Il fallait attendre dix bonnes minutes pour revoir les Ajacciens redevenir encore menaçants. Mandrichi décochait une frappe puissante qui s'en allait mourir sur la barre transversale permettant à Butelle et son équipe d'entretenir l'espoir. Cinq minutes plus tard, Verdier s'échappait et se présentait seul devant Butelle mais le gardien réalisait la parade parfaite pour éviter le second but. 

Durant le dernier quart d'heure de la rencontre, les Gaziers auraient pu se mettre à l'abri, mais leur manque de précision ne permit ni à Verdier ni à Mandrichi de libérer leurs couleurs. Et ce manque de réalisme le GFCA allait s'averer presque fatal quand Rachidi commettait un faute de main dasn surface à cinq minutes de la fin. L'arbitre pas très loin de l'action, sifflait un penalty . L'ancien bastiais Suarez prenant Maury à contre-pied. Juste derrière, un autre ancien bastiais Ben Saada, en l'occurrence, aurait pu crucifier les insulaires, mais sa tête passait de peu à côté. 

Finalement on restait là.

Les Gaziers qui tenaient leur première victoire de la saison, n'ont pas réussi à préserver leur très court avantage et sont contraints de partager une nouvelle fois les points à domicile. Désormais  en bas de classement, ils devront impérativement réagir vendredi prochain au Havre. 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Crash84 (vendredi, 10 août 2012 23:14)

    Un match plaisant même si le début était un peu long.