Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Stade de Furiani : 16 078 places, mais huis-clos partiel face à Reims ?

Avis favorable de la commission de sécurité. Et dans la foulée homologation des conditions d'organisation des matches : en l'espace de deux jours le stade Armand-Cesari, qui a subi un sérieux lifting, quand bien même il y aurait -il encore beaucoup à faire pour compenser le laisser aller des dernières saisons, a obtenu le droit de servir de cadre aux joutes de Ligue 1

En effet, deux étapes administratives capitales viennent d’être franchies dans le processus d’achèvement du stade Armand-Cesari. D’abord, le 7 août, la Commission départementale d’accessibilité et de sécurité a émis un avis favorable portant sur l’ouverture au public de l’ensemble du stade.

Puis, ce jeudi, il a été obtenu l’homologation des conditions d’organisation des matchs. Désormais, le stade Armand-Cesari est en mesure et en droit d’accueillir 16 078 visiteurs.

Ainsi, la tribune Sud est-elle dotée de 6 339 places, dont ont 25 réservées à des personnes à mobilité réduite).

La Tribune Nord compte elle 4 560 places avec 70 loges centrales et 155 latérales, 691 places présidentielles, 10 places pour des personnes à mobilité réduite,  78 places Médias et 12 places pour des Secouristes..

La capacité de  la tribune  Est  est de  2 480 places, celle de la tribune Ouest de 2 699 places (dont 10 places pour personnes à mobilité réduite)

 Par ailleurs, durant les matches, 283 personnes liées à l’organisation ainsi qu’aux équipes hôtes et visiteuses sont habilitées à être présentes dans l’enceinte du stade. Les travaux en cours ne concernant que les finitions de la salle de presse, les matchs portés au calendrier peuvent donc y être immédiatement disputés. Toutes les conditions requises sont désormais réunies pour que le stade Armand Cesari accueille un premier match de Ligue 1.
La décision appartient à la FFF 
S'agira t-il de SCB-Reims du 18 Août?

On ne sait .
Jeudi le Comité national olympique et sportif, devant lequel le SCB s'est pourvu en appel pour le match de supension ferme de Furiani que lui a  infligé la commission de discpline de la Fédération française de football après SCB-Guingamp de la saison dernière, a préconisé à la LFP de réduire la sanction en infligeant uniquement un sursis partiel : la fermeture de la tribune Est d'où l'on avait craché sur un joueur breton.
Jeudi soir le club a réuni toutes ses composantes afin d'évoquer la situation nouvelle avec un dilemne dans la mesure où bien sûr la FFF l'enterinera le 13 Août prochain: Fermer la tribune Est (mais où placer ses spectateurs ?) et jouer à Furiani ou jouer sur un terrain neutre ?
Décision lundi pour savoir où SCB-Reims du 18 Août se jouera !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0