Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Raquette de Corail : C'est parti pour quatre jours de compétition

La "Raquette de Corail", Tennis, Europe Nations Challenge by Head, a démarré sur les installations de l'ASPTT Ajaccio, organisatrice de la manifestation à Baleone. La veille, lors de la réunion des capitaines des sélections, le juge-arbitre Michel Renaux, a procédé au tirage au sort des deux groupes en lice. Jeudi matin après la cérémonie d'ouverture (nos images) on est passé aux choses sérieuses avec les quatre premiers matches de la journée. Après quoi, la compétition réservée aux meilleures cadettes - moins de 12 ans - du tennis européen a pu commencer à dérouler ses fastes. Voici les premières images de la veille aux Sanguinaires et du jour, signées Marilyne SANTI ainsi que les premiers résultats.

La première journée vient de se terminer. Déjà se dégagent les équipes qui marquent leur territoire dans chaque poule.
Dans la poule A la Russie qui a battu la Slovaquie (2-1) et l'Ukraine, qui a défait la Grande-Bretagne vainqueur 2 à 1 sont donc en tête et seront sans doute difficiles à déloger.
Dans la poule B la République Tchèque qui n'a laissé aucune chance à l'Espagne (3 à 0) et la Serbie, vainqueur de Pologne, également 3 à 0, sont les incontestables favoris de la poule.
La deuxième journée, ce vendredi 10 août onfirmera t-elle ces premiers résultats ou remettre t-elle en selle les perdant de ce jour ?
Ce sera l'attrait de cette deuxième phase.
Sur les courts la qualité de jeu est d'un très haut niveau et l'on a l'impression que cette nouvelle édition de La Raquette de Corail est encore meilleure que celle de l'année derniere, "tant on est impressionné par ce que nous démontrent ces jeunes filles, dont certaines ont tout juste 11 ans" témoigne Jean-Baptiste Benjamin, président de l'ASPTT Ajaccio.
Il n'empêche que la bataille est rude et les arbitres , aidés par le soutien du juge-arbitre, Michel Renaux, omniprésent autour des courts, doivent être très vigilants.
La journée a été marquée par l'intervention du service médical du SAMU 2A, toujours aussi disponible et professionnel, qui a pris en charge la joueuse N° 2 de la Russie, qui après avoir gagner son match 6/0 6/0 a été victime d'une importante insolation. Mais plus de peur que de mal : la joueuse a pu rejoindre son équipe dans l'après-midi et sera présente demain sur le terrain.

Écrire commentaire

Commentaires : 0