Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SC Bastia retrouve la Ligue 1 samedi à Sochaux

Qu’on se le dise, le SC Bastia est de retour en Ligue 1 et compte bien s’y installer. Savoureux mélange de jeunes et de joueurs expérimentés, le Sporting va très certainement jouer le maintien cette saison et tenter de poursuivre l’opération reconstruction initiée par Frédéric Hantz ces deux dernières années. Avec deux montées successives au compteur, la priorité est de ne pas céder à l’euphorie mais de faire son trou dans un championnat où les Corses aimeraient bien s’installer confortablement. 

Et pour justement tenter d'assurer un « maintien tranquille », Frédéric Hantz le coach et ses dirigeants, s'en sont donnés les moyens. Un recrutement serré, mais de qualité pour un promu. Trois jours rompus aux joutes de la Ligue 1 sont venus renforcer les rangs Bastiais (Marchal, Modeste et Ilan). A tel point que le coach Bastiais a revu ses objectifs initiaux légèrement à la hausse. Si la veille de la reprise de l'entraînement de son groupe, il annonçait que son équipe avait « une bonne tête de vingtième », il a légèrement changé son fusil d'épaule lors de la présentation à la presse des deux dernières recrues la semaine dernière. Désormais, le coach insulaire vise le « top 14 » d'ici à la trêve hivernale. Un objectif qui peut être largement à la portée de ce groupe qui progressera au fil des échéances. 

Une préparation idéale avant le grand saut  
La préparation a débuté par un carton pour Bastia. Opposés au GFCA fraîchement promu en Ligue 2, les hommes de Frédéric Hantz ont aisément franchi l’obstacle en disposant de leur adversaire 5- 1. Après le Gazélec, l’AC Ajaccio n’a pas fait beaucoup mieux et s’est incliné sur le score de 2-1. Un premier bon test pour Bastia qui a prouvé que son effectif avait, a priori, les qualités requises pour évoluer à l’échelon supérieur.
Un match nul face à Calvi (CFA) sur le score de 1-1 ne semble pas modifier la bonne dynamique bastiaise, puisque l’équipe corse atomise Evian-Thonon Gaillard en match amical (4-0). Un match nul contre Lyon-Duchère (CFA) et une défaite - la seule de ces matchs amicaux - samedi dernier à Furiani contre le Chievo Verone sont venus clôturer cette préparation.

Sans préjuger de l'avenir, les partenaires de Jérôme Rothen - qui fera son grand retour au plus haut niveau - semblent prêts et avoir les armes pour se mesurer aux écuries de Ligue 1.
 
Garder Furiani invincible le plus longtemps possible  
Deux montées successives, un projet de jeu solide, deux ans d’invincibilité à Furiani (la dernière défaite remonte à la saison 2009/2010 face à Vannes), le SC Bastia présente, en plus d’une préparation très solide jusqu’à présent, un visage fort intéressant. Pour continuer dans ce mélange jeunes et expérimentés, Hantz a fait venir Yatabaré et Ilan (sans oublier l'expérimenté Marchal et le jeune espoir Modeste) pour poursuivre la recette qui fait jusqu’à présent le succès des Corses.   

Pour ne rien gâcher, un talent tel que Khazri n’a pas plié bagage et sera bien là pour aider le club dans son opération reconquête de la Ligue 1 aux côtés des Rothen ou autre Maoulida. 
Premier élément de réponse, ce samedi dans le Doubs face à une équuipe de Sochaux qui voudra certainement prendre sa revanche sur des Bastiais qui les avaient battus deux fois en deux ans. En 2010 en Coupe de la Ligue au stade Bonal 2-0 et en 2011 au stade de Furiani 4-1 en Coupe de France !  

                                                                                                                            André CARLI

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Sperenza corsa (lundi, 06 août 2012 07:54)

    J espere sincerement que tous les clubs corses vont se maintenir. Pour le sporting, et comme l a souligné Hantz il ne faut pas s emballer par rapport aux resultats des matchs amicaux car faire match nul contre calvi et lyon la duchere n a rien d exceptionnel et les victoire contre l aca et evian ne sont pas significative car ces dernieres avaient alignées des equipes b voir c