Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SC Bastia battu par le Chievo Verone : Une première défaite avant les trois coups…

Jérôme Rothen : Encore buteur. (Photos Michel Maestracci)
Jérôme Rothen : Encore buteur. (Photos Michel Maestracci)

Deux mois après le dernier match de la saison de Ligue 2 à Furiani, les supporters étaient impatients de retrouver leur équipe à une semaine de la reprise de la Ligue 1. Impatience aussi d'observer les premiers pas des nouvelles recrues bleues toutes présentes samedi soir. Une soirée qui débutait sous le signe du souvenir avec la présence notamment du célèbre Haindkamp qui a donné le coup d'envoi fictif de la rencontre. De l'émotion également lorsqu'une minute de silence a été observée en hommage aux décès des proches de deux salariés du club Thomas Sereni et Dominique Monti  ces derniers jours. Corse net infos s'associe à leur peine et leur présente ses plus sincères condoléances. 

Sur le terrain à présent, malgré la défaite 2-1, les joueurs de Frédéric Hantz auront tenu tête à une solide mais accrocheuse équipe du Chievo Verone (10e du dernier championnat de Série A).

Si Modeste et Yatabaré mettaient un peu de temps avant d'entrer dans le bain, ce n'était pas du tout le cas de Marchal qui assurait bien la défense centrale bastiaise au côté de Mary.  Modeste et Yatabaré ont été crédité de très bon débuts notamment en seconde période ou le premier s'est montré plusieurs fois dangereux obligeant le gardien Italien à plusieurs parades pour garder ses cages inviolées. Positionnés en 4-2-3-1 la formule phare de Frédéric Hantz (et qui sera très souvent utilisées cette saison), les insulaires ne s'approchaient que très peu du but italien en première période. Il en était de même pour les visiteurs qui n'auront eu malgré tout eu besoin que d'une occasion pour virer en tête à la mi-temps. 

Un jeu plus fluide

En seconde période, le jeu bastiais a été beaucoup plus fluide et répondait aux attentes des supporters. Avec les entrées de Thauvin, Harek, Ilan et Palmieri, les bleus bien que menés 2-0 ont su réagir grâce à un magnifique but de Rothen dont il a le secret. Si Frédéric Hantz doit avoir en tête son onze de départ qu'il mettra place à Sochaux, une interrogation réside toutefois pour Ilan et Harek. Perturbés pour le premier par une préparation tardive et par une blessure à la cheville pour le second, ils ont cependant montré de belles choses samedi soir sur la pelouse d'Armand-Cesari. Est-ce qu'ils seront en mesure d'être alignés d'entrée dans le Doubs ? Frédéric Hantz tranchera sans doute dans les prochaines 72 heures. 

Désormais place aux choses sérieuses ! Samedi prochain, le Sporting entrera dans le grand bain de la Ligue 1. Il faudra espérer que d'ici-là, qu'entre les nouveaux et les anciens les automatismes nécessaires auront été trouvés pour tenir tête à l'équipe de Sochaux. 

                                                                                                                           André CARLI

Thauvin : Malheureux en fin de match
Thauvin : Malheureux en fin de match

La fiche technique 
SC Bastia : 1 Chievo Verona : 2 (0-1)

Stade Armand-Cesari.
5 207 spectateurs.
Arbitre : S. Moreira
Buts : pour Verone : Pellissier (38) et Di Michele (58)
Pour le Sporting :  Rothen (61
SCB : Novaes (Bonnefoi 77), Marque (Harek 60), Marchal, Mary, Angoula, Cahuzac (cap., Choplin 75), Rothen, Yatabaré (Ilan 60), Khazri (Palmieri 60), Maoulida (Thauvin 77), Modeste.

Chievo  Verone: Sorrentino, Bostjan, Jokic, Rigoni, Di Michele, Frey, Vacek, Pupp, Pellissier (cap.), Hetemay, Théreau.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0