Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le grand prix littéraire d'Ajaccio à Marie Ferranti

(Photos Matilyne Santi)
(Photos Matilyne Santi)

A l'occasion de la remise du prix du Mémorial, qui était décerné vendredi en fin de journée, Simon Renucci maire d’Ajaccio a reçu Marie Ferranti, dans les Salons Napoléoniens, pour lui remettre la médaille de la Ville d'Ajaccio, en présence du président de l’Association Culturelle du Mémorial, des élus dont Anne-Marie Luciani déléguée au patrimoine culturel et historique, et les membres du jury.

Une haine de Corse. Histoire véridique de Napoléon Bonaparte et de Charles-André Pozzo di Borgo (1), est l’ouvrage qui a été primé cette année. L’auteur, Marie Ferranti, s’est posée en historienne pour retracer la rivalité des deux personnages, alimentée par une haine que vouera toute sa vie Bonaparte, à son ami d’enfance, Charles-André Pozzo di Borgo.

Ces deux êtres brillants, ambitieux et fougueux, qui se connurent dès l'enfance embrassèrent des vocations différentes. Carrière militaire pour Bonaparte, alors que Pozzo di Borgo devint avocat, participant à la révolution et devenant député des Corses.

L'ascension de Bonaparte ne le laissera pas indifférent, mais il s'opposera à lui au point de se mettre au service du Tsar de Russie, dont il sera un puissant conseiller, rôle dont Napoléon reconnaîtra l'importance décisive après sa chute.

Marie Ferranti, se sert de l’évolution de ces deux destins, pour évoquer la personnalité de ces grands hommes, se rapprochant du roman et de la littérature d’auteur comme Chateaubriand, Stendhal, Hugo, Tolstoï, Balzac et autres ou des historiens actuels.

Sortant de la chronologie historique, par des voyages dans le temps entre le passé et le présent, elle impose savamment son implication et sa présence identitaire, corse par le biais d'une conversation avec sa mère, permettant ainsi de mieux cerner le moins connu des deux personnages Charles André Pozzo di Borgo.

" Nous avons aujourd’hui distingué une œuvre singulière, carrefour du roman et de l’histoire, une œuvre forte, prenante et envoûtante comme l’est, l’histoire de notre île. Nous avons décidé de primer une œuvre magistrale qui dès sa parution a été encensée et que l’on doit à une plume prestigieuse, une des plus grandes écrivaine contemporaine et l’une des fiertés des éditions Gallimard, qui l’accompagne depuis des années",  a souligné Simon Renucci dans son allocution.

"Nous avons l’honneur de vous compter parmi nos hôtes pour recevoir la médaille de la ville d’Ajaccio, gage de notre admiration et de votre appartenance au monde littéraire de l’île et même au-delà."

 

Marie Ferranti, nos lecteurs le savent sans doute pas, écrit sous le pseudonyme littéraire qui n’est autre que le patronyme de son arrière grand-mère maternelle. Née à Lentu (Haute-Corse), en 1959, sous le nom de Marie-Dominique Mariotti, elle vit et écrit à Saint Florent.

Un de ces ouvrages, La Princesse de Mantoue, roman de 2002 a reçu le grand prix du roman de l’académie Française.

 Il faut savoir aussi que le Ppix du Mémorial, grand prix littéraire d'Ajaccio a été créé en 1977 par la municipalité d'Ajaccio et l'Association Culturelle pour le Mémorial. Il distingue chaque année un auteur pour la valeur humaine de l'ensemble de son œuvre, ou pour un ouvrage (récit, mémoires, biographie, roman) à finalité historique ou consacré à une réflexion sur des problèmes de civilisation illustrant l'apport des hommes à l'évolution de la société contemporaine.

----------
(1) Histoire véridique de Napoléon Bonaparte et de Charles-André Pozzo di Borgo
de Marie Ferranti
Editeur : Gallimard (Editions)
Parution : 16 Février 2012
GENRE : Roman historique.

Écrire commentaire

Commentaires : 0