Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le GFCA réagit trop tard à Istres

Stade Parsemain

FC Istres : 2 GFCA : 0 (2-0)
Buts pour le FC Istres : Ba (8e), Akrour (47e)

Arbitre : M. Bartolomeu Varela 
FC Istres :

Petric, Barillon, Chelle,Chafik, Cantareil, Ba, Bru, Chrif, Preville, Akrour, Genest (Veronese, Sainati, Tarasconi, Touati, El Hemdaoui) .
Entraîneur : José Pasqualetti
GFCA :

Maury, Flegeau, Rachidi, Kehiha, Bocognano, Dufau, Seymand, Poggi, Laifa, Colloredo, Toure ( Rastello, Colinet, Chevalier, Mandrichi, Verdier) 

Un but au début de chaque période : c'est le scénario parfait pour perdre un match. Le GFCA de l'après Dominique Veilex en a fait l'expérience vendredi soir à Istres dans le cadre du très beu complexe de Parsemain où il effectuait son premier déplacement en Ligue 2.
Pourtant de l'avis de nombreux observateurs, l'équipe promue n'a pas démérité. Certes elle a raté sa première période. Non pas au niveau de l'engagement et de la combativité légendaires des "Diables rouges". Mais plutôt dans le jeu avec en sus quelques erreurs défensives qui ont fait passer bien des fois le frisson dans le camp ajaccien.
Bref tout cela conjugué donna l'occasion à Ba d'ouvrir la marque dès la huitième minute de jeu.

Mais si le GFCA encaissa le coup, il ne parvint que très rarement à poser et à développer son football. Pourtant le potentiel est là mais il est encore difficile au GFCA d'organiser posément son jeu.
La deuxième période commença comme la première pour l'équipe ajaccienne sauf que pour la circonstance c'était au tour de Akrour et de son entraîneur José Pasqualetti de se congratuler. 
A 2 à 0 la messe était dite et alors qu'on se surprenait à redouter le pire, le GFCA se mettait dans le, bon, sens de la marche.
Mais Petric, le gardien adverse se montra intraitable face, il est vrai, des ajacciens qui avaient du mal à effectuer le non geste au bon moment.
Dès lors les Ajacciens eurent beau, à l'image de Verdier et Mandrichi, se multiplier la victoire demeurait provençale.

Le GFCA devra donc remettre rapidement son ouvrage sur le métier.
Ce sera dès vendredi prochain à Timizzolu face à Arles-Avignon.
Mais auparavant - mardi -  il faudra aller défier Vannes en Bretagne pour le compte de la coupe de la Ligue.
Dure, dure la reprise pour le GFCA. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0