Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Clôture du Festival du film à Lama : « Cherchez  Hortense » de Pascal Bonitzer en avant-première

 

 

Le rideau est tombé ce vendredi soir sur la 19e édition du festival du film de Lama. A l’heure du bilan, cette édition 2012 a été un véritable succès populaire avec chaque soir une programmation qui a fait l’unanimité auprès d’un public record.

Un succès qui comble les organisateurs et son nouveau président Tony Ceccaldi, ainsi que sa toute jeune marraine, la ravissante Marie-Ange Casta qui marche sur les pas de sa grande sœur Lætitia.

Pour cette « Der » du festival, le public a eu droit à la projection en avant-première à « La Piscine »  du film « Cherchez Hortense » réalisé par Pascal Bonitzer prévu en sortie nationale le 5 septembre 2012.

Un beau cadeau qu’organisateurs et cinéphiles ont apprécié à sa juste valeur.

Jean-Pierre Bacri, Isabelle Carré et Kristin Scott Thomas sont les principaux acteurs de ce film.

L’histoire : « Damien, un professeur de civilisation chinoise (Jean-Pierre Bacri), est poussé par sa femme (Kristin Scott Thomas), metteur en scène de théâtre, à contacter son père, haut fonctionnaire, pour aider une certaine Zaria Velickovic à obtenir des papiers. Mais demander quelque chose à son père est un supplice pour lui et il ne parvient pas à avouer son échec à sa femme qui, de son côté, n'est pas insensible à la cour que lui fait l'un des comédiens de sa troupe. Tandis que se tisse une toile de mensonges de plus en plus inextricable, Damien croise Aurore (Isabelle Carré), une charmante jeune femme qui fréquente son groupe d'amis, aime les livres et semble s'intéresser à lui. Ce qu'il ignore est que Zaria, en serbe, signifie Aurore… ».

A « L’Umbria », c’est le film  «  Où est la maison de mon ami ? » d’Abbas Kiarostami qui était projeté
 Ce film de 1987 raconte l’histoire d’un ecolier  qui s'apercoit, alors qu'il se prepare a faire ses devoirs, qu'il a ramene chez lui par erreur, le cahier d'un camarade de classe. Sachant que son camarade risque d'etre renvoye s'il ne rend pas ses devoirs sur son propre cahier, il part a sa recherche. Mais la route est longue et difficile, l'adresse imprecise...
Dans la journée, à la Casa di Lama, la programmation a été aussi riche que les jours précédents avec  « Mouton 2.0 » d’Antoine Costa et Florian Pourchi, «  Malariez » de Thierry Compain, « Sur les tréteaux du sud » de Christian Argentino, présent sur les lieux et « Un printemps en Méditerranée » de Marion Touboul.

Le rideau est donc tombé sur cette 19e édition.Vivement la 20e qui s’annonce somptueuse.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    SRI (mercredi, 08 août 2012 22:07)

    Quel bel homme le nouveau président !!!!