Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

GFCA et Dominique Veilex : C'est fini

Dominique Veilex n'est plus entraîneur du GFCA depuis mercredi. C'est un communiqué laconique du club qui a officialisé une rumeur qui était dans l'air depuis quelques temps déjà. Veilex qui s'en va dans de telles conditions ? Qui aurait osé l'imaginer après le (bon) labeur accompli par celui qui a mené le club du CFA au National puis du National en Ligue 2 en l'espace de deux saisons, avec en sus une demi-finale de Coupe de France ?

Pourtant, les dirigeants du GFCA, qui ont sans doute leurs raisons, l'ont imaginé et fait. Bizarre !

" Le GFCA et M. Dominique Veilex ont décidé d’un commun accord de cesser leur collaboration à dater du 02/08/12 pour des raisons de convenances communes .

Le club tient à remercier M. Dominique Veilex pour les deux dernières exceptionnelles saisons auxquelles il a grandement contribué.

Nous ne doutons pas qu’il saura rebondir dans sa carrière et que, très bientôt, il sera de retour sur les terrains. Nous lui souhaitons donc bonne chance pour ses choix futurs."
C'est le communiqué officiel signé d'Olivier Miniconi, gérant de l'Eusrl,  diffusé dans le courant de l'après-midi par le GFCA.
Devant les journalistes Olivier Miniconi a tenu le même raisonnement. 
" On est arrivé à cette décision dans l'intérêt du club."
Pourquoi ?

"Au cours de diverses discussions on s'est aperçu que nous n'étions plus vraiment en phase. Comme dans un couple qui ne fonctionne plus, la séparation c'est parfois le meilleur choix à faire."
Et maintenant ?

" Pour le match de vendredi à Istres Jean-Do Giacomoni et Jérôme Arpinon seront sur le banc. Avec eux, il y aura exceptionnelement Jean-Luc  Luciani, qui est chargé de formation au club, Christian Versini, l'adjoint de Veilex, ayant été mis à pied à titre conservatoire en attendant que le club prenne une décision à son sujet."
Qui pour succéder à Veilex?
"Nous n'avons aucune piste et aucun des noms qui sont cités n'a été évoqué au club. Pourtant nous devons faire très vite. Sans entraîneur DPF le club s'expose à des sanctions de la part de la ligue".

Singulier épilogue malgré tout.  Un entraîneur viré après le parcours que l'on sait et une "première" en Ligue 2 face à Caen porteuse de belles promesses : la décision à de quoi surprendre.
Et il faut sans doute aller la chercher dans le différend l'ayant opposé à un dirigeant durant l'intersaison.
Reste à présent à souhaiter que cet épisode n'aura pas de conséquences sur le comportement des joueurs gaziers sur le terrain.
Début de réponse vendredi à Istres. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0