Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bonifacio : Un représentant de Greenpeace reçu par la municipalité

Patrick Tafani, adjoint à l’urbanisme a reçu, récemment, dans les locaux de l’Hôtel de Ville, Cédric Terlutte, représentant Greenpeace afin d’échanger sur la politique de développement durable de la ville et sur les actions environnementales du territoire bonifacien.

L’association, qui prône la non violence et son indépendance des institutions politiques, a habitué à mobiliser l’opinion publique autour d’actions spectaculaires destinées à  dénoncer les dégâts de l’homme sur l’environnement.

On s’en souvient, en 2008 Greenpeace demandait la relance du dossier de création du Parc marin international corso-sarde. Un an plus tard, Greenpeace et ses partenaires (WWF, l’association corse le Poulpe et la Surfrider Foundation) embarquaient sur le Rainbow Warrior quelques élus sardes et corses pour demander le classement du détroit en Zone Particulièrement Vulnérable.

Parc Marin : Signature officielle à la rentrée 

Durant cet entretien, le représentant de la commune a renouvelé  le soutien politique de la ville en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable. Les avancées sur ces dossiers sont aujourd’hui effectives. En août 2011, Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre de l'Ecologie annonçait officiellement lors d'une visite à Bonifacio le classement des Bouches de Bonifacio en Zone Maritime Particulièrement Vulnérable (ZMPV) et présentait de nouvelles mesures  de protection concernant les mammifères marins.

La signature officielle de création du parc marin international des Bouches de Bonifacio se concrétisera à la rentrée 2012.

Soulignons, enfin, que Greenpeace sillonne la France chaque année afin de récolter de nouvelles adhésions, sous forme de dons.

En 2011, Greenpeace a comptabilisé 18 000 adhésions supplémentaires.

L’action politique de la commune de Bonifacio, comme celle Greenpeace tente de faire bouger les choses et chacune d’elles les font avancer pour l’environnement dans leur sphère d’influence.

Greenpeace, à la faveur d'un tour de Corse, sa manifestera à Ajaccio, L'Ile-Rousse, Calvi, Bastia, Porto…

Écrire commentaire

Commentaires : 0