Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Deux militantes du Garde agressées

L'info est venue d'un tweet ainsi libellé: "2 militantes écologistes agressées à Cala di Fica (Aiacciu). Elles accompagnaient des journalistes enquêtant sur l'occupation du littoral". Elle a été confirmée peu après mais les faits se seraient déroulés à l'arrivée des deux militantes sur le port d'Ajaccio. 

Deux militantes écologistes ont été agressées samedi à Ajaccio (Corse-du-Sud) après avoir accompagné une équipe de journalistes de télévision sur un accès au littoral, considéré par elles comme "bloqué illégalement", indiquaiit  leur association.

"Les militantes avaient emmené à Cala di Fica l'équipe de Direct 8 qui réalisait un reportage de 90 minutes sur le littoral corse pour leur montrer un exemple de blocage illégal d'accès au sentier par des propriétaires privés alors qu'il devrait être accessible au public, selon la loi", a déclaré un membre de l'association environnementale le Garde.

"Les deux femmes ont été agressées à leur retour sur le port d'Ajaccio en fin d'après-midi par le père et le fils propriétaires de ce terrain, qui possèdent entre autres une entreprise d'excursions en 4x4, catamaran et semi-rigide", a-t-il précisé.
Les deux personnes agressées ont déposé plainte et leurs agresseurs entendus.

Écrire commentaire

Commentaires: 13
  • #1

    maurice (dimanche, 29 juillet 2012 20:19)

    j'espère qu'elles auront gain de cause ayant été moi meme avec mes enfants empéchés de passer à cet endroit!

  • #2

    Corsica Nazione (dimanche, 29 juillet 2012 20:35)

    Ma chì vergogna !!! A terra Corsa hè a nostra terra ! Terra Corsca à i Corsi !

  • #3

    la corse pietra (lundi, 30 juillet 2012 00:59)

    Je crois en lisant cet article, que pour l'application du Paduc, et de ses orientations, qui ne déplaisent qu'à la catégorie des personnes qui ont agit de la sorte, la CTC a du travail sur la planche, grand nettoyage dans les communes, les micro régions etc....je ne crois pas que l'éducation va faire ses preuves, il faudra en arriver à des sanctions importantes et aplliquées sans passe droit!!

  • #4

    querci (lundi, 30 juillet 2012 04:51)

    la loi doit s'appliquer a tout le monde,c'est tout!

  • #5

    francis (lundi, 30 juillet 2012 08:27)

    chi vergogna. Dans les année 80 nous voulions protéger notre terre de ce genre de chose, nous étions fier que certain risque leur vie et leur liberté pour nous protéger du bétonnage de notre littoral et aujourd'hui ce sont les même corses qui le pratique au nom du profit. VERGOGNA A TE !!!!!!!

  • #6

    saveriu (lundi, 30 juillet 2012 13:17)

    VErgogna a te !!!!
    Reserver nos plages à des fins privées pour des touristes aisés.

  • #7

    stella (lundi, 30 juillet 2012 13:55)

    j'ai été moi-meme agréssée, avec mes filles, sur cette même plage par cet odieux individu. j'espère que les sanctions seront exemplaires.

  • #8

    tof (lundi, 30 juillet 2012 14:08)

    encore une fois le profit individuel passe avant l'interêt collectif. Une zone de non droit parmis d'autres...

  • #9

    Matzzigaro (lundi, 30 juillet 2012 15:41)

    Suppression immédiate et définitive de l'AOT (autorisation d'occupation temporaire)- qu'il n'a peut-être pas d'ailleurs. Vérification du statut de son business....L'état ne manque pas de moyens pour faire appliquer la loi littoral, mais en a-t-il la volonté ?

  • #10

    BURESI (lundi, 30 juillet 2012 16:24)

    je pense que le sentier doit etre aménagé mais ce n'est pas du ressort des propriètaires privés,ils ne sont pas responsables de cet etat de fait et font les frais d'une mauvaise gestion des sevices concernés.Cala di figa n'est donc pas un exemple de blocage d'accès illégal au sentier .Par contre il ya "du grain à moudre" concernant le respect de la loi littoral qui est bafouée,un peu de partout en corse, l'interet particulier prime sur l'interet collectif ,avec la complicité de certains de nos élus , chi vergogna!

  • #11

    Letizia (lundi, 30 juillet 2012 22:27)

    Té moins moi aussi d une réprimande et d une interdiction dur passage par se Mr Appieto alors que je venais là depuis 15 ans j avais été tees choquée et désemparée par cet homme je trouve cela très juste de dénoncer ce genre de dérivés et j espère que le PADDUC oeuvrera dans le rétablissement de la loi identique et juste pour tous .Courage Mesdames je vous soutient ainsi que le pauvre petit garçon de 8 ans qui a vu sa maman agressée .Forza a voi

  • #12

    maiatico (samedi, 04 août 2012 21:38)

    un cocktail Molotov nocturne serait la seule chose comprise par ce
    genre de brutes si le procureur ne fait pas respecter la loi!

  • #13

    POLO (dimanche, 05 août 2012 23:36)

    ALLEZ, organisons un pick nick géant sur cette plage "privée", tous les défenseurs notre île y sont les bienvenus....il ne reste plus qu'à à fixer une date......Forti saremu si uniti semu...