Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Festival lyrique de Calvi : Standing ovation pour Claire Gibault et le Paris Mozart Ochestra

Une ovation pour Claire Gibault
Une ovation pour Claire Gibault

Au cœur de la citadelle de Calvi, la  cathédrale Saint-Jean-Baptiste était comble ce vendredi soir pour la première soirée du festival lyrique de Calvi avec un concert exceptionnel du Paris Mozart Orchestra, dirigé par Claire Gibault.

Autour de l’autel, les musiciens réunis depuis juillet 2010 au sein du Paris Mozart Orchestra prenaient place alors que M. Ange Santini, maire de Calvi, conseiller territorial et membre du conseil économique social et environnemental souhaitait à tous la bienvenue avant de présenter ces deux soirées du festival Calvi Lyrique.

Une première soirée on l’a dit consacrée à Mozart et une seconde samedi soir à Offenbach Rossini.

«  La venue de Claire Gibault, grande dame, chef d’orchestre du Paris Mozart Orchestra est le fruit d’une rencontre au conseil économique, social et environnemental où nous siégeons.

Au cours de cette grande soirée, nous aurons aussi l’occasion d’entendre la soprano Sonya Yoncheva et le ténor Domenico Menini.

La seconde soirée sera consacrée à Offenbach Rossini. On retrouvera au cours de ce concert la mezzo soprano Delphine Haidan et la pianiste Sabine Vatin. J’ai le grand plaisir maintenant d’accueillir Claire Gibault. Je vous souhaite une bonne soirée ».

Ovationnée, Claire Gibault est l’une des 70 femmes au monde chef d’orchestre.

Prtemier prix de violon et de musique de chambre au conservatoire du Mans, Claire Gibault a été la première femme à diriger l’orchestre de la Scala à l’occasion de la création de l’opéra «  La station thermale » de Fabio Vacchi ; elle a été l’assistante de Claudio Abaddo pour le nouvel orchestre Mozart de Bologne, avant d’avoir le feu vert du Grand Maître pour créer elle-même le Paris Mozart Orchestra en juillet 2010.

Avant de diriger les musiciens du Paris Mozart Orchestra, Claire Gibault a pris le temps d’expliquer au public le déroulement de la soirée avec en ouverture «  Appolo et Hyacinthus » opéra en trois actes de Wolfgang Amadeus Mozart, sur un livret en latin de Rufinus Widl, créé le 13 mai 1767 à l'université de Salzbourg sous le titre Clementia Croesi.

« L’intermède commence par un bref récitatif. Oebalus et son fils, Hyacinthe, sont en train de préparer une offrande au dieu Apollon. Zéphyr, qui n’aime pas Apollon, prétend que les sacrifices devraient être aussi faits à d’autres dieux. Les paroles de Zéphyr mettent en colère Apollon, et même un bref chœur chanté en l’honneur du dieu ne le satisfait pas. Il envoie un coup de tonnerre pour renverser le vin du sacrifice, éteindre le feu et disperser toutes les personnes rassemblées… »

Claire Gibault présentait ensuite la Soprano bulgare Sonya Yoncheva qui la veille encore était à Londres aux côtés de Placido Domingo, dans le cadre des cérémonies d’ouverture des jeux olympiques. " C'est incontestablement la révélation de l’année. Elle a tout d’une grande star" confiait la veille Claire Gibault au cours de l’entretien accordé à corsenetinfos. Elle avait ajouté :" Avec la présence du ténor Domenico Menini qui est aussi son fiancé, nous allons vivre  un moment très glamour".  Et, elle ne s’est pas trompée.

La soirée se poursuivait  avec les œuvres puisées dans le riche répertoire  de Mozart.

Le public sous le charme a plébiscité Claire Gibault et le Paris Mozart Orchestra.

                                                                                                                                         J.- P. L.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Yehudi (samedi, 28 juillet 2012 01:44)

    Soiree vraiment exceptionnelle avec une soprano quasi parfaite qui a conquis l'assistance par ses qualités vocales et sa présence envoutante.Enfin de la qualité a Calvi.Merci a ceux qui ont agit dans l ombre pour nous offrir ce cadeau royal

  • #2

    Jacqueline (samedi, 28 juillet 2012 06:17)

    Un soirée bouleversante de beauté. Une qualité et une harmonie exceptionnelle entre les acteurs de ce merveilleux spectacle. Bravo.