Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ligue 2 : Le GFCA et Caen ne peuvent pas se départager

Clément Maury : Encore un grand match face à Caen
Clément Maury : Encore un grand match face à Caen

Stade de Timizzolu

GFCA : 0  SM Caen : 0

Arbitre : M. Desiage

Spectateurs: 3 645 payants

Temps très chaud
Eclairage : Bon
Pelouse en excellent état.
GFCA :

Maury, Flegeau, Rachidi, Kehiha, Bocognano, Collinet, Poggi, Laifa, Lubasa, Colloredo, Mandrichi (Rastello, Dufau, Chevalier, Verdier, Toure).
Entraîneur : Veilex

SM Caen:

Perquis, Seube, Wague, Sorbon, Raineau, Calve, Guerreiro, Agouazi, Fajr, Nabad, Poyet ( Bosmel, Mbone, Pierre, Cuillier, Moulin)
Entraîneur : Garande 

Pas un grand match non. Mais un bon match quand même entre une équipe qui accédait et une retrogradée de Ligue 1. Mais par moments on avait mal à croire que le GFCA était l'accédant et le SM de Caen, le retrogradé.
Mais il est tout aussi vrai que le collectif gazier n'est pas encore au point et si le GFCA s'est procuré quelques très belles occasions face à cette équipe caennaise, solide défensivement, on doit à la vérité de dire que l'équipe de Veilex  aurait pu dès cette première journée de compétition connaître quelques difficultés sans à son gardien Maury auquel elle doit une fière chandelle.
Pourtant d'entrée de jeu c'est le GFCA, par l'intermédiaire de Mandrichi, qui se montrait le plus percutant en obligeant Perquis à détourner en corner. Le jeu s'est poursuivi sur le même tempo durant une bonne dizaines de minutes au cours desquelles le GFCA dominait très nettement son sujet, Poggi faisant même la preuve sur coup-franc que l'équipe locale avait les moyens de bousculer son adversaire.
Le premier mouvement caennais de la partie survint autour de la 20e minute mais il fut vite anihilé par les défenseurs gaziers tant et si bien qu'à ce moment-là on se surpris à se poser la question de savoir qui était le promu et qui venait de Ligue 1.
Et le GFCA persistait et signait. Après une belle frappe de Poggi, Mandrichi décalait Colleredo mais Perquis gagnait son face à face…

Bref, Caen pliait mais ne rompait pas.
Ce qui lui permit de relever un peu la tête pour parvenir à équilibrer le débat pour aller, enfin, inquiéter par Fajr, Maury. Mais pas de quoi faire trembler Timizzolu.

D'autant que presque dans la foulée, le GFCA avait encore de belles occasions par Mandrichi notamment de déboquer le tableau d'affichage.
Mais la fin de la première mi-temps était caennaise et Maury s'interposait avec succès sur la frappe de Poyet et sur la deuxième tentative des visiteurs, les attaquants adverses ne trouvaient pas le cadre…
A la reprise Lubasa remettait le GFCA dans le sens de la marche, mais Caen répliquait presque aussitôt et sans deux énormes parades de Clément Maury, l'équipe normande aurait pu mettre la main sur le match. Et Caen poursuivait. Après une nouvelle parade de Maury, Rachidi sauvait sur sa ligne, les joueurs de Garande commençaient à prendre l'ascendant même si Mandrichi auteur d'une frappe énorme contraignait à son tour Perquis à renvoyer comme il pouvait. Hélas, Touré qui avait suivi, ne parvenait pas à trouver le cadre.
Malgré une nouvelle débauche d'efforts et quelques autres tentatives de part et d'autre, on en restait là.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Diable Rouge (vendredi, 27 juillet 2012 22:41)

    Les gars faut pas dire n'importe quoi, ce soir y a 2500 personnes au stade grand maximum !

  • #2

    corsenetinfos (vendredi, 27 juillet 2012 23:21)

    3 645 spectateurs payants, avec les invit on n'était pas loin des 5 000 !!

  • #3

    Garnet Packard (dimanche, 22 janvier 2017 05:23)


    I every time emailed this weblog post page to all my friends, as if like to read it next my contacts will too.