Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'hôpital d'Ajaccio " sous administration provisoire "

 

Ça va mal et ça dure au centre hospitalier d'Ajaccio. On connaît le déficit cumulé de l'établissement soumis à bien des vicissitudes depuis quelques années. Il y a quelques jours le CH de la Miséricorde est entré dans une nouvelle zone de turbulences. Vendredi le ministère de la Santé a placé l'hôpital sous administration provisoire.

Le ministère de la Santé a, en effet, annoncé vendredi la mise sous administration provisoire du centre hôpitalier d'Ajaccio, qui connaît depuis plusieurs années une crise financière. Cette décision, qui prendra effet le 30 juillet, est un préalable à la reconstruction de l'hôpital d'Ajaccio, «une nécessité sur laquelle l'Etat s'est engagé», indique le ministère de la Santé dans un communiqué.

Trois administrteurs

Le centre hospitalier sera administré par deux inspecteurs généraux des affaires sociales (IGAS) et un conseiller général des établissements de santé (CGES). Leur mission consistera à permettre la reconstruction attendue. «Il convient de conduire le CH sur la voie d'un redressement financier durable lui permettant, de dégager le minimum d'autofinancement nécessaire à la reconstruction, par ailleurs très largement subventionnée par l'Etat », explique le ministère.

Cette dynamique s'appuiera notamment sur la conclusion d'un contrat de retour à l'équilibre (CRE). Le centre hospitalier d'Ajaccio avait été désigné en 2009 comme « l'établissement hospitalier le plus malade de France » par le ministère de la Santé avec un déficit cumulé de plus de 50 millions d'euros.

Écrire commentaire

Commentaires : 0