Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Padduc : La LDH propose une "citoyenneté locale de résidence"

 A la veille du débat sur le Padduc à l'assemblée de Corse, la Ligue des Droits de l'Homme a proposé 'une "citoyenneté locale de résidence". Pour la LDH,  cette notion permettrait de prendre en compte les intérêts des habitants. André Paccou et les membres de la LDH l'ont évoquée au cours d'une conférence de presse. En voici l'essentiel. 

"La LDH attend notamment du futur PADDUC qu’il définisse une autre trajectoire pour la Corse, un projet de société alternatif. Ses objectifs doivent être de répondre aux besoins des Corses résidant en permanence  qui constituent le socle d’une nouvelle citoyenneté, une citoyenneté locale de résidence que la LDH appelle de ses vœux et d'ssocier les citoyens corses au processus d’élaboration du PADDUC et à l’évaluation du processus de transformation sociale que doit générer le PADDUC,  dans le cadre d’une démocratie délibérative.

A partir de là servir d’assise à un véritable pouvoir territorial en étant un outil de régulation pour l’ensemble des territoires en énonçant des normes sociales, urbanistiques et environnementales conformes aux exigences du développement durable et solidaire; énoncer, pour tous les droits, des conditions de l’égalité réelle entre les individus dans les domaines de l’aménagement et de la planification territoriale: promouvoir la diversité des activités humaines notamment des activités de production et mesurer autrement les activités humaines par la mise en place d’indicateurs de développement humain et de la biodiversité

Au tournant des années 70, la société corse a su se mettre en mouvement. Elle a rappelé à la République qu’elle constituait une communauté de destin, le peuple corse. Cette revendication n’a pas été inscrite dans la loi mais elle demeure au cœur des dynamiques de notre société.

 La société corse doit à nouveau s’affirmer et s’inventer

Aujourd’hui, dans le contexte du monde global, de mutation des territoires, de mises à mal des sociétés mais aussi de leur émancipation surtout en Méditerranée, la société corse doit à nouveau s’affirmer et s’inventer. Elle doit se mobiliser pour un nouveau riacquistu, une réappropriation de son destin par le choix d’un développement régulé qui a pour socle les droits de l’Homme. Le PADDUC est un outil qui permet ce choix.

 Mais il n’est pas suffisant. La définition d’une communauté  de destin constitue une condition essentielle pour reconstruire la société  politique corse. Se pose donc la nécessité d’une réforme constitutionnelle qui institutionnalise dans la loi fondamentale de la République une nouvelle ambition démocratique pour la Corse : la citoyenneté locale de résidence et le PADDUC en tant que cadre normatif définissant l’intérêt général.

Nous ne pouvons nous permettre un nouvel échec puis, amèrement, constater encore et toujours, comme une fatalité, que « L’ancien se meurt, le nouveau ne parvient pas à voir le jour. Dans ce clair-obscur, surgissent les montres » (GRAMSCI)

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Malcunciliu (dimanche, 29 juillet 2012 10:44)

    L’ancien se meurt, le nouveau ne parvient pas à voir le jour. Dans ce clair-obscur, surgissent les montres » (GRAMSCI)
    Voila qui va mettre tout le monde à l'heure

  • #2

    Denyse Olsen (mardi, 24 janvier 2017 09:06)


    Hello! This is kind of off topic but I need some guidance from an established blog. Is it tough to set up your own blog? I'm not very techincal but I can figure things out pretty quick. I'm thinking about setting up my own but I'm not sure where to begin. Do you have any ideas or suggestions? Many thanks