Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L' association pè una Fundazione di Corsica lance son opération " Caprette di Corsica"

"Unir nos forces pour la sauvegarde de la chèvre de race corse.". C'est le moy d'ordre de l'afc Umani. L'élevage caprin, élevage emblématique de la Corse menacé de disparition d’ici 15 ans, si aucune action d’envergure n’est entreprise Depuis deux ans, l’association a pris l'initiative de réunir à plusieurs reprises les bergers, acteurs de la profession et les techniciens de l'odarc œuvrant sur le terrain afin de faire émerger les pistes de solutions.

Outre la pédagogie d'écoute et de concertation extrêmement précieuse pour des

professionnels souvent isolés et démunis, cette initiative pour une convergence

des forces a d'abord permis de préciser le constat.

Le constat ?

En 1990, il y avait dans l'île un cheptel de 150 000 chèvres. Il est de 30 000

aujourd'hui. En moyenne, tous les ans, 15 jeunes souhaitent s'installer et n'y parviennent pas pour de multiples raisons dont le manque de troupeaux à acheter et l'accès à la terre. Paradoxalement la Corse importe chaque année 2 millions de litres delait.

Aujourd'hui, la chèvre corse a le statut de « race menacée », et l'installation de bergers caprins est de plus en plus précarisée.

Pour faire face à cette réalité, la pépinière de chevrettes d'Altiani est reconnue

comme une priorité afin de répondre aux besoins de la profession.

L'action de l'afc-Umani -Caprette di Corsica

La pépinière de chevrettes s'avérant primordiale pour les années à venir, l'afc a

choisi de la soutenir et de l’optimiser dans une perspective pérenne et structurée

avec les parties prenantes.

Elle a donc initié son opération "Caprette di Corsica " qui décline en 3 points.

L'achat annuel de chevrettes sélectionnées auprès des bergers, une mission confiée à un vétérinaire référant pour renforcer le protocole sanitaire et

le suivi de l’élevage et enfin, le lancement d'une action de parrainages de chevrettes "Caprette di Corsica " auprès de tous ses amis et du grand public.

Une fois sevrés, ces animaux serviront à compléter des cheptels existants ou à

fournir une partie des troupeaux à de jeunes agriculteurs en phase d'installation.

Afin de suivre au plus près les évolutions du projet, une réunion regroupant les

différents acteurs de la filière caprine se déroulera à Altiani, au lieu même où

fonctionne la pépinière . L'association pé una Fundazione di Corsica y présentera , ce mercredi à 14h30 son opération "Caprette di Corsica" en présence de son président Jean-François Bernardini.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    lepori (mercredi, 25 juillet 2012 12:56)

    tres bonne inissiative il est plus que tant era hora evviva acapra corsa