Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

La SNCM va renouveler sa flotte !

Gérard Couturier, le président du directoire de la SNCM l'a confirmé lundi  à nos confrères de la Provence : La SNCM  "se penche sur les modalités et le coût du renouvellement de sa flotte". Cette confirmation faisait suite à l'info venue de Saint-Nazaire selon laquelle la SNCM avait lancé un appel d'offres européen dans ce sens et qu'au terme de celui-ci, trois chantiers navals - celui de Loire-Atlantique compris - restaient dans la course pour décrocher le marché d'un montant de plus de 800 millions d'euros !

"21 chantiers ont été consultés, 15 ont répondu. Nous en avons sélectionné six et, maintenant, on a une "short-list" de trois", a déclaré Pierre Jaumain, directeur de la communication et du marketing de la SNCM. Sur cette dernière liste, figurent les chantiers navals de Saint-Nazaire, un chantier sud-coréen et un autre japonais".
Selon le Télégramme de Brest,  la commande porte sur le renouvellement de huit bateaux, "au rythme de deux par an". Il s'agit de navires mixtes (transport de fret et de passagers), pour un montant total situé "entre 800 et 850 M€".

La consultation avait été lancée en janvier et la SNCM devrait choisir un seul chantier avant la fin de l'année.
Pour nos confrères bretons,  une telle commande, et on les comprend, serait une très bonne nouvelle pour les chantiers de Saint-Nazaire, en grande difficulté économique. STX France, dernier grand chantier naval français, est détenu à 66,6 % par STX Europe et à 33,3 % par l'Etat. L'entreprise emploie 2.100 personnes et fait travailler quelque 4.000 sous-traitants.

En avril, la direction avait annoncé qu'elle envisageait 2.500 jours de chômage partiel après la perte d'une commande de deux navires de croisière. Ils s'ajoutaient à plus de 9.000 jours de chômage déjà prévus en mai et juin pour faire face à un creux de charge de l'entreprise d'ici fin 2012, engendré par le faible remplissage de son carnet de commandes en 2011.
L'annonce-surprise de la SNCM, signe d'une bonne santé que l'on ne lui soupçonnait plus et où d'autres gros chantiers, notamment le statut des marins, sont en cours, et la perspective pour les chantiers navals de bretons de rebondir à la faveur de cette éventuelle "commande" vont sans doute contribuer à rasséréner beaucoup du monde et en Méditerranée et du côté de la Loire-Atlantique.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    sumerone (mardi, 24 juillet 2012 06:38)

    Intention louable que celle du renouvellement de la flotte avec une énergie "plus propre" seul bémol ce sera. La continuité et la Collectivité qui In fine payeront la note.

  • #2

    Avolpe (samedi, 28 juillet 2012 08:58)

    Bizarre une compagnie proposee pour 1Euro il n y a pas si longtemps et qui maintenant fait une commande de 850 M ....