Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

La Foirfouille : Le magasin d'Ajaccio entièrement détruit à son tour par un incendie !

Si vendredi matin on se posait encore des questions sur l'origine de l'incendie qui avait détruit au cours de la nuit les 1 100 m2 de la Foirfouille à Biguglia, la destruction quelques heures plus tard de la grande surface portant la même enseigne à Ajaccio, a apporté une réponse très claire à toutes les interrogations. 

A Ajaccio l'alerte a été donnée vendredi vers 23 heures. Les flammes qui se sont rapidement propagées à l'intérieur de la grande surface située à Mezzavia, en face du Géant Casino, ont nécessité l'intervention de tous les hommes disponibles du centre de secours d'Ajaccio.
50 hommes ont été ainsi mobilisés sur le site et 20 autres étaient appelés en renfort pour essayer de juguler l'incendie mais l'embrasement était général au moment où ils intervenaient et comme à Biguglia, ils devront sans doute lutter toute la nuit pour sauver ce qui peut encore l'être.
Mais cette soudaine vague d'incendie contre cette enseigne ne va pas manquer de susciter bien des interrogations.
Qui en veut à l'enseigne ? Et pourquoi cette volonté délibérée de détruire ? S'agit-il d'une action concertée ? Ou de deux actes- on en doute - sans lien commun ?

Singulières et difficiles questions auxquels les enquêteurs de la police judiaire devront essayer de répondre pour tenter de répondre au mystère de cette soudaine flambée destructrice contre la Foirfouille en Corse.
En attendant plusieurs employés des deux sites vont se retrouver au chômage technique. 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    brancher (samedi, 21 juillet 2012 08:14)

    la honte de s attaquer a un outil de travail, la honte a ceux qui agissent ainsi , la honte au monde pourri où nous vivons..

  • #2

    Señor Zorro (samedi, 21 juillet 2012 16:31)

    Honte, honte, honte je ne sais pas. On ne détruit pas deux magasins de la même enseigne en 24h sans raisons. On va pas plaindre les patrons non plus ! D'accord pour dire la honte au monde pourri par contre !