Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Des associations en Corse pour les enfants précoces et dyslexique

Deux nouvelles associations viennent d'être créées en Corse : l'Afep Corse et l'Acdys Corse. La première est une antenne de l'association française pour les enfants précoces. La seconde est en lien avec l'Anapedys qui regroupe des associations régionales et départementales de parents d'enfants dyslexiques en difficultés d'apprentissage du langage oral et écrit.

" La création d'une antenne Afep en Corse est toute récente. Il y a donc beaucoup à faire et en premier lieu nous faire connaître du plus grand nombre afin de réunir les familles concernées par la précocité ou le haut potentiel d'un enfant. Les bénévoles sont les bienvenus" explique Vivien Zaleewski.

"Les objectifs de cette antenne sont divers et visent notamment à permettre aux parents et aux enfants de se réunir et de pouvoir ainsi échanger ainsi qu'à effectuer diverses démarches afin de sensibilisation dans les établissements scolaires" souligne t-il encore.
Et d'expliquer que l''AFEP est une association nationale qui intervient en régions avec des responsables régionaux et/ou départementaux.

Les objectifs de l'AFPEP sont de '"découvrir, comprendre, accepter et accompagner l'enfant intellectuellement précoce sur la voie de l'épanouissement, d'aider les parents et les professionnels de l'enfance à les reconnaître et à les comprendre afin de permettre leur intégration et leur réussite scolaire et sociale."

L'AFEP propose différentes formations au sein des Académies et en IUFM. Elle propose également des conférences, des réunions de sensibilisation, des sorties, des rencontres entre parents et enfants, des démarches auprès des écoles, collèges...

"Il faut s'intéresser aux enfants précoces parce que chez ces enfants, doués d’un potentiel intellectuel exceptionnel, la réussite scolaire et sociale est loin d’être la règle. Selon l’étude publiée dans le Quotidien du Médecin du 22 février 1999, menée auprès de 145 surdoués sur une période de 10 à 20 ans, il apparaît que ces enfants ont vécu un cursus scolaire chaotique: 40% d’entre eux ont atteint ou dépassé le bac + 2, 9% se sont arrêtés au bac et 43% ont eu un BEP ou un CAP. Au total, c’est plus de la moitié des enfants intellectuement précoces qui n’aura pas le baccalauréat et fera des études sans rapport avec leurs capacités exceptionnelles."

La période critique est le plus souvent le collège car ces enfants n’ont pas été repérés suffisamment tôt. Le repérage de la précocité est donc fondamental. Dès les premiers signes il est conseillé de faire le point et ceci à tout instant du développement : il n’est jamais trop tard pour agir Le plus tôt possible étant conseillé car, comme l’a dit Olivier Revol, pédopsychiatre, directeur du Centre des troubles d’apprentissages au CHU de Lyon : "comprendre c'est anticiper". 

L'AFEP a donc maintenant une antenne en Corse à laquelle est associée un site internet www.afep-corse.fr.  Une première sortie sur le cap Corse est programmée le 24 juillet*.

Pour adhérer à l'AFEP : http://www.afep-asso.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=13&Itemid= 

---------------
Responsable : V. Zalewski, 208 route des libellules, 20290 Borgo, 0.970.408.051

vivienzalewski@orange.fr
L'Afep organise une sortie " à la découverte du sentier des douaniers" le mardi 24 Juillet de17h30 à 19 heures. S'inscrire au 0 970 408 051 

"Les enfants dyslexiques sont intelligents…"

"Les enfants dyslexiques sont intelligents. Ils méritent, comme tout autre, que les moyens soient mis en oeuvre afin qu'ils puissent s'épanouir pleinement. Cette nouvelle association et le présent site ont pour objectif de défendre les droits des dyslexiques afin que ceux-ci ne restent pas sur le bord du chemin.

La première des croisades doit être d'obtenir la création en Corse d'Ulis dys. Plus nous serons nombreux à militer en ce sens, plus notre demande aura des chances d'aboutir. Il faut donc nous réunir et agir collectivement. Il reste encore des marches à gravir" explique encore Vivien Zalewski sur le  site de l'association.
Acdyscorse est en lien avec Anapedys qui demande la mise en place de consultations pluridisciplinaires, l'aménagement des structures scolaires existantes pour les rendre compatibles avec les rééducations personnalisées, l'ouverture de classes adaptées aux troubles spécifiques d'apprentissage, la formation d'enseignants spécialisés pour une pédagogie spécifique des enfants dyslexiques, la suppression de la limite d'âge dans le cursus scolaire, les mesures spéciales accordées aux candidats handicapés lors des examens publics.

"Acdyscorse, qui dispose également d’un site internet, www.acdyscorse.fr, a pour but le dépistage et la rééducation précoces de la dyslexie nécessitant une information des parents, des enseignants, des médecins, etc., une évaluation des troubles, mais aussi des aptitudes de l'enfant par une évaluation pluridisciplinaire et des bilans appropriés, une étroite collaboration entre les enseignants, les parents, l'orthophoniste et autres rééducateurs. 

"La rééducation doit permettre à l'enfant dyslexique d'apprendre comment compenser ses difficultés. Parce que aujourd’hui les moyens déployés sont nettement insuffisants, il est nécessaire que les parents d’enfants dys agissent ensemble pour obtenir le plus rapidement possible des aménagements pour le bien être de leur enfant."

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    fabre (jeudi, 10 octobre 2013 21:11)

    bonjour,
    ma fille est dyslexique, elle a toujours eu une AVSI et là depuis que j'ai refait ma demande en Corse la MDPH, estime que les dyslexique non pas a avoir AVSI et recherche tout les moyens pour évité de devoir en remettre une a ma fille et il mont dit qu'il ne fonctionnait pas comme sur le continent. ma fille a vu un spécialiste dans c'est trouble et a été évaluer au CHU de Potier par un médecin spécialiste pour les dix. pourriez vous me dire ce qu'il existe en Corse pour que je puisse poursuive mon combat pour que ma fille est toujours sont AVSI qu'elle a besoin et qu'elle a depuis quelques années. cordialement.

  • #2

    Luque Paez (samedi, 22 février 2014 13:14)

    Bonjour, pourriez-vous m'informer car je souhaite faire évaluer le qi de mes deux enfants respectifs : Oceane 8ans et demi et Chrystal 4 ans.En effet, je ne sais vers qui m'adresser malgres mes recherches.(nous sommes en périphérie d'Ajaccio).En vous remerciant par avance .Cordialement.