Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Avec le Syvadec, les festivals de Corse passent au vert

La musique et le tri constituent autant de traits d'union entre le Calvi Jazz festival, les nuits de la guitare de Patrimonio, Porto Latino, le Festival d'Erbalunga et les rencontres de Calenzana qui cette année encore ont conclu un partenariat avec le Syvadec afin de sensibiliser leurs publics respectifs au tri sélectif.

François Tatti, président du syndicat de valorisation des déchets ménagers de Corse, et les représentants de tous les festivals présents jeudi matin au Tempus Caffé en ont convenu : proposer une belle programmation et offrir un cadre somptueux aux visiteurs, c’est essentiel, mais leur proposer en plus un volet environnemental en s’associant au Syvadec c’est encore mieux !

Pour répondre à cette nouvelle tendance, le Syvadec a donc conçu et proposé

des solutions sur mesures.

L’objectif : offrir au public et aux artistes des manifestations propres, respectueuses des sites remarquables qui les accueillent.
Eco-zones colorées, signalétique adaptée, label eco-festivals, mobiliation des bénévoles, sensibilisation du staff : c'rest tout un dispositif technique et humain qui a été réalisé, doublé d'une communication de circonstance, pour satisfaire au mieux les organisateurs et sensibiliser un maximum de personnes aux gestes du tri.
L'objectif affiché par le Syvadec et les organisateurs des festivals est simple : offrir au public  et aux artistes des manifestations propres, rspectueuses des sites remarquables qui les accueillent.
Concrètement, il s'agirade capter au maximum de verre, papiers et  emballages dans les éco-zones. Ces produits seront ensuite collectés par les communes ou communautés de communes et réorientés vers les filières de recyclage adaptées pour être valorisés.
Le but est de limiter la quantité des déchets enfouis.
L'heure de l'éco-festivité a sonné.
Qui va songer à s'en plaindre? 

Écrire commentaire

Commentaires : 0