Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Vallée de Lota : Les ravages des sangliers

Le sanglier roi du maquis corse, sans doute, mais il prolifère et occasionne des dégâts tels qu'il n'est plus en odeur de sainteté dans nos campagnes. En tout cas, il ne se passe pas un jour sans que l'on ne signale les dépradations inhérentes à ses passages nocturnes au bord des routes, dans les jardins, aux abords des maisons comme c'est le cas aujourd'hui dans la vallée de Lota au nord de Bastia.

Pourtant toutes les dispositions semblaient avoir été prises au terme de la dernière campagne de chasse.
 La direction départementale des Territoires et de la Mer de la Haute-Corse, avait décidé qu'en raison des dégâts aux cultures diverses occasionnés par les sangliers et afin de permettre aux chasseurs d’apporter leur contribution à la régulation de l’espèce, la date de la fermeture de la chasse aux sangliers, devait être reportée au 29 janvier pour certaines communes du territoire de la Haute-Corse et au 19 février pour quelques communes de la Plaine Orientale.
Certes.
Plus récemment encore le plan national de maitrise du sangler était lancé en Haute-Corse mais le directeur de la DTM affirmait à Corse-Matin : " On ne peut pas dire qu'il y a urgence à lancer ce plan dans les 15 jours mais il sera mis en place avant la prochaine saison de chasse qui commence ici le 15 août. Il permettra d'améliorer la gestion cynégétique avec tous les acteurs. Il y aura d'abord un état des lieux, avec une localisation des zones les plus touchées, une définition des actions à mener puis une mobilisation des acteurs pour des opérations concertées afin de freiner la progression des populations de sanglier et réduire les dommages.
C'était à la mi-mars.
Aujourd'hui il faut bien se rendre à l'évidence. Dans cette commune très proche de Bastia, et dans beaucoup d'autres encore, les sangliers mènent vie belle. Et tant pis pour les dégâts qu'ils laissent dans leur sillage.
Cela va durer encore longtemps? 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    GIACOMONI (lundi, 09 juillet 2012 10:59)

    E' pè 'ssu Rutali, hè l'istessa. Un' ci hè chè u "barbelé" (ferru spinatu) chì li face peura !

  • #2

    Vania Serra (lundi, 23 janvier 2017 00:26)


    Thanks for your personal marvelous posting! I really enjoyed reading it, you're a great author.I will remember to bookmark your blog and will eventually come back at some point. I want to encourage you to ultimately continue your great posts, have a nice morning!