Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Estivoce 2012 inauguré à Pigna

Le lancement de l’édition Estivoce 2012, festival des voix de Corse et  de Méditerranée a eu lieu ce lundi à 19 heures à Pigna. En soirée, à 22 heures à l’auditorium de Pigna, ouverture avec la création «  Lucrezia, la figlia del papa » avec Patrizia Bovi, voce Arpa,  direzione  Crawford Young, Liuto, viola da mano, leah Stuttard, arpa gottica, Gzabriele Miracle, dulcimer percussioni.

Sur la place commune, en présence de plusieurs personnalités et d’un public nombreux, c’est Josée Martelli, maire de Pigna qui a donné le coup d’envoi de cette manifestation qui se déroulera jusqu’au 13 juillet.

Comme chaque année, Estivoce déambulera au gré de sa programmation dans différents villages de Balagne.

On pourra  y entendre des polyphonies corses mais aussi du chant médiéval, de l'opéra, de l’orgue…

Différents ateliers de théâtre pour enfants, de polyphonies traditionnelles corses ou encore des séances de contes, musique, dessin et musique improvisée seront proposés chaque jour en début de soirée.

Estivoce se lance aussi dans la campagne « Jette pas ton Mégot, deviens un héros ».

Dans son allocution, Mme Martelli a souhaité à tous la bienvenue, avant de rappeler que l’objectif de Estivoce était chaque année de fêter la voix dans tous ses états.

Elle a ensuite  parlé de l’opération « Les jardins de Pigna » qui devait être présentée un peu plus tard par l’association « Orte di qui » et a souligné le partenariat de l’Office de développement agricole de la Corse, de l’Office hydraulique de la Corse, et le concours de la Fondazione du Crédit Agricole réprésentée par Pierre Torre.

La traditionnelle seranatu était offerte par le groupe Zamballarana.

Restituer leur vocation aux terres agricoles

L’opération « Les jardins de Pigna » résulte d’un travail effectué par l’association « Orte di qui » créée en 201, dont le projet a été porté par Gilberte Casabianca. Sa vocation : réunir des propriétaires fonciers er réfléchir ensemble pour redonner aux terres agricoles leur vocation première. Aujourd’hui, une vingtaine de propriétaires  représentant  60 hectares de terres sur les 200 que la commune compte ont réussi dans leur entreprise en répondant à un appel à projet de l’Odarc. Le dossier a été retenu et validé par la CTC.

L’objectif était de remettre en œuvre les anciens jardins et les zones de maraîchage , sans oublier la culture des amandiers et des oliviers et la gestion des espaces pastoraux.

Deuxjardins fonctionnent désormais. L’un est géré par une jeune agricultrice et l’autre par une association. Un 3e jardin devrait voir le jour. Il sera géré par le propriétaire de la parcelle.

Une programmation exceptionnelle

Toni Casalonga a ensuite développé les grandes lignes de la programmation dans les villages de Monticellu, Corbara, Santa-Reparata, Belgodère, Aregno, Cateri et bien entendu Pigna.

Parmi les temps forts : mardi à la Vaccaghja de Pigna  en plein air, le groupe Zamballarana  «  A Fanfana polifonia » ; mercredi  à l’auditorium de Pigna  «  Amours&Frasques, les héroînes baroques » avec le trio Elixir et la soprano Marie Elisa Picchiocchi ; le jeudi à la Collégiale de Corbara : «  I sole di beltà » - ensemble « La Fenice » avec les voix de Patrizia Bovi, Gigi Casabianca et Nicole Casalonga …

A noter aussi que chaque soir à 19heures  des sérénades au soleil couchant seront  offertes au public

Entendre les pierres chanter

La médiathèque repêrtori, dans le cadre du programme LEADER du Pays de Balagne expérimentera le projet «  E petre chi cantemu ».  Durant le festival Estivoce, les archives de la médiathèque réinvestissent leur lieu de création. Il s’agit de sonoriser certains sites caractéristiques au sein du village pour y diffuser les paroles, les chants et musiques qui s’y pratiquent traditionnellement. Et, qui sait peut-être qu’au détour d’une ruelle, vous aurez l’occasion d’entendre les pierres chanter.

Au rang des personnalités, on a noté la présence de Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi, Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture, Jean-Jo Allegrini-Simonetti, maire de L’Ile-Rousse, Paul Lions, maire de Corbara, Claude Impériali, maire d’Aregno, Marie-Josée Salvatori, maire d’Avapessa, Antoine Ciosi…

                                                                                                         Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires : 0