Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : L'ordre national du Mérite à deux fonctionnaires méritantes

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

Patrick Strzoda, préfet de Corse, préfet de la Corse-du-Sud va récemment remis les insignes de Chevalier de l’ordre national du Mérite au commandant de Police Sylvie Prisciandaro, adjointe du directeur départemental de la police aux frontières de Corse-du-Sud et à Evelyne Poli, adjointe au chef du service interministériel régional de défense et de protection civile à la préfecture de Corse-du-Sud.

Au cours d'une cérémonie, suivie par de nombreux parents et amis, le préfet de Corse-du-Sud n'a manqué de mettre en avant les qualités des deux récipiendaires non sans auparavant souligner que pour Evelyne Poli ou le commandant Sylvie Prisciandaro  "servir l'Etat est une vocation, presque un sacerdoce".
"Dans ces métiers d'autorité vous vous êtes imposées naturellement" a souligné le préfet. Patricl Strozda a mis également en avant les "qualités humaines et de management " que cultivent les deux fonctionnaires. " Vous avez su créer autour de vous cette dynamique, et la présence parmi nous aujourd'hui de nombreux collègues est une marque de reconnaissance et de gratitude" a poursuivi Patrick Strzoda ajoutant " chacune d'entre vous est donc un relais, dans la société, de ces valeurs de dévouement et d'altruisme auxquelles vous êtes si attachées, et que vous incarnez si bien."
Après avoir dit combien il était heureux de voir cet engagement avait été reconnu, le préfet a rappelé l'implication d'Evelyne Poli au sein du service interministériel régional de défense et de protection civiles (SIRDPC), dont elle est  "devenue en quelques années à peine un pilier ".

Rappelé aussi le parcours de Sylvie Prisciandaro dont le "courage, le dévouement et le sens élevé de l'intérêt général font honneur à la Police nationale intégrée en 1986 en tant qu'officier de paix".
Après quoi Patrick Strozda a remis les insignes de Chevalier de l'ordre national du Mérite à ces deux brillants fonctionnaires.

Écrire commentaire

Commentaires: 0